On construit une terrasse?

iStock
iStock

C’est beau une terrasse. On peut s’étendre au soleil ou à l’ombre et rêver, respirer le grand air, prendre un verre ou partager un repas avec des amis. De plus, ça augmente la valeur de la propriété. Sans compter que, durant les belles journées, la terrasse, c’est une pièce supplémentaire. La maison devient plus grande.

Alors, pourquoi ne pas en construire une? Ça a l’air tellement facile! Oui et non. Si la terrasse ressemble plus à un perron de petite dimension, ça va. Mais si vous optez pour une belle et grande terrasse conviviale, retroussez vos manches et soyez patient.

La construction d’une terrasse, peu importe la dimension, est accessible à n’importe quel passionné de bricolage du moment qu’il se montre sérieux, patient et organisé. S’il aime travailler en équipe, c’est encore mieux.

Avant d’entreprendre les travaux, donnez-vous le temps de suivre les conseils suivants.

Renseignez-vous sur les modèles de terrasse (voir référence au bas). Ils sont plus nombreux que vous ne pouvez l’imaginer. Une terrasse multiniveau ou à escalier? Escalier large ou étroit? Avec ou sans garde-corps? Rectangulaire, carrée, ronde, asymétrique? Ouverte ou fermée pour la sécurité des enfants? Balustrade pleine pour plus d’intimité ou ouverte sur la nature?

Une erreur commune consiste à déterminer l’emplacement de la terrasse sans même avoir considéré toutes les options. Vers quel point cardinal voulez-vous l’orienter? Tolérez-vous le soleil ou non? Préférez-vous la lumière du lever du soleil, celle du midi (donc davantage de chaleur) ou celle du couchant? La voulez-vous dans l’angle de deux murs en L pour plus d’intimité, ou au coin de la maison pour jouir de plusieurs points de vue? Voulez-vous une terrasse adjacente à la maison ou isolée dans la cour arrière? Préférez-vous l’ombre de vos arbres ou l’abri d’un pavillon de jardin pour échapper au gros soleil? Le pavillon, vous le voulez sur la terrasse ou adjacent à celle-ci et relié par un escalier?

Ne pas sous-estimer non plus l’espace environnant. Les racines des arbres matures de votre terrain risquent-elles de compromettre votre projet? Et si vous construisez votre terrasse à dix pieds d’un bois dense car vous raffolez des arbres et de l’ambiance d’une forêt, songez que la vue risque de devenir monotone avec les années.

iStock
iStock

Munissez-vous d’un plan clair et accessible à tout le monde avant de commencer les travaux. Si ce n’est pas votre force, demandez-le à un ami ou un professionnel. Sinon, vous gaspillerez temps et énergie. Surtout si vous voulez inclure un spa, encastré ou pas.

Assurez-vous que la base : poteaux, poutres et solives,  soit assez résistante pour soutenir meubles, personnes, neige, et s’il y a lieu tonnelle de bois, pavillon de jardin, comptoir en pierre pour la cuisine.

D’autres questions à vous poser. Voulez-vous que vis et clous de votre terrasse soient visibles? Si la réponse est non, informez-vous sur les systèmes d’attaches invisibles. Si votre terrasse est de grande dimension, ne vaut-il pas mieux de la construire en sections pour ensuite les assembler? Vous laisserez-vous tenter par des luminaires encastrés dans les contremarches? Opterez-vous pour des poteaux et balustres préfabriqués?

Dernier conseil et non le moindre. Vérifiez les consignes de votre municipalité et du Code du bâtiment (largeur des marches, profondeur des pieux, dimension des poteaux, etc.) si vous voulez être en règle.

La référence ci-dessous vous propose une dizaine de plans détaillés de terrasses. Toutes les étapes sont abondamment illustrées. De plus, l’un d’eux comporte la construction d’un patio grillagé aménagé sous la terrasse. Consulter ce livre est un jeu d’enfant.

Référence

  • Les terrasses, Black and Decker, Guide complet du bricoleur, construire des terrasses modernes ou classiques étape par étape, Les Éditions de l’Homme, 2010, 319 pages

Photos : istock.com

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedInEmail this to someone