Méfiez-vous de l’odeur du neuf

iStock
iStock

Vous ne les voyez pas. Parfois, vous pouvez sentir leur odeur. C’est la fameuse odeur du neuf, celle qui rassure lorsqu’on entre dans une maison flambant neuve ou ayant fait l’objet de travaux de rénovation majeurs. L’odeur du neuf, c’est agréable, mais cela peut être dangereux. Et c’est votre santé qui est en jeu.

Les composés organiques volatils (COV) sont des gaz qui émanent de différents matériaux et substances que renferme une résidence. On les trouve partout: revêtements muraux, revêtements au sol, revêtements de plan de travail dans la cuisine, meubles, moquettes et même les produits d’entretien.

C’est que les COV se nichent dans tout ce qui est chimiquement artificiels, donc de fabrication industrielle: colles, solvants, dissolvants, dégraissants, peintures, vernis, polystyrène, etc.

Bref, les COV sont des agents polluants à l’intérieur de vos maisons. Les experts s’entendent difficilement sur le nombre de COV que l’on peut retrouver à l’intérieur d’une maison. Par contre, certains d’entre eux ont été officiellement reconnus comme cancérigène.

Pas de panique, des tas de gens ont humé du neuf toute leur vie et n’ont développé aucun cancer ou autre maladie grave. De plus, il est difficile d’établir un lien direct entre les COV et certaines maladies.

Ensuite, plusieurs fabricants industriels sont conscients des dangers des COV. C’est pourquoi de nombreux produits sortant des usines ont une faible teneur en COV de nos jours.

L’alternative la plus intelligente reste l’utilisation de matériaux et de produits non toxiques, donc le plus naturels possible.

Si votre budget vous interdit de mettre le cap sur la maison écologique pour le moment, sachez que la teneur en COV est très faible dans les matériaux recyclés car ces gaz finissent par s’évaporer avec les années jusqu’au moment où ils disparaissent à jamais.

Vous pouvez également recourir à des substances naturelles. De plus, certaines plantes ont le pouvoir d’absorber plusieurs COV. Nous allons y revenir.

Pour le moment, ouvrez vos fenêtres le plus souvent possible, histoire de réduire la concentration de COV à l’intérieur et de chasser tous les autres agents polluants.

Photo: iStock.com

 

 

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedInEmail this to someone