Nouvelle ruade contre le projet de loi 122

Fallait s’y attendre! La CORPIQ n’est pas le seul regroupement de propriétaires à maugréer devant le projet de loi122 qui vise à rendre obligatoire l’inspection des bâtiments.

L’Association des propriétaires d’appartements du Grand Montréal (APAGM) rétorque à la ministre Lise Thériault que c’est un non-sens d’imposer de nouvelles normes aux propriétaires alors que le gouvernement refuse d’adapter la méthode de fixation des loyers aux lois du marché, particulièrement en ce qui concerne les travaux majeurs.

« Il est important de rappeler que les propriétaires d’immeubles locatifs sont assujettis à une réglementation spécifique en regard des investissements imputables aux travaux majeurs et de saugmentations de loyers qui en découlent », lit-on dans le communiqué de presse. «Cette réglementation fait en sorte actuellement que, pour tous les travaux majeurs de rénovations et d’entretien, l’investissement du propriétaire est déficitaire.  L’APAGM demande donc au gouvernement depuis plusieurs années de changer notamment l’indice applicable aux travaux majeurs et, ainsi, encourager les propriétaires à entreprendre ce genre d’investissement dans leur immeuble. »

Comme la CORPIQ, l’APAGM avait fait part de ses doléances à un comité de la Régie du bâtiment le printemps dernier. L’offensive ne s’arrêtera pas là puisque l’APAGM demandera à ses membres,propriétaires et gestionnaires d’immeubles locatifs, d’accepter l’invitation du gouvernement de se prononcer sur le projet de loi en passant par le site internet de l’Assemblée nationale. Suffit aux membres de l’organisme d’utiliser l’hyperlien sur le site de l’APAGM.

De plus, l’APAGM demande d’être entendue en commission parlementaire.  « Il s’agira alors pour les députés d’une occasion unique de se sensibiliser aux réalités des propriétaires d’immeubles locatifs », lit-on dans le communiqué.

L’Association des propriétaires d’appartements du Grand Montréal (APAGM) est un organisme sans but lucratif inscrit comme lobby d’organisation.  Son mandat est de représenter les intérêts des propriétaires et des gestionnaires dont les immeubles locatifs sont situés sur le territoire de la Communauté métropolitaine de Montréal. L’APAGM représente quelque 500 membres pour un par clocatif de plus de 100,000 logements.

Info : www.apagm.ca

Le registre des lobbyistes est le www.lobby.gouv.qc.ca.

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedInEmail this to someone