Ne touchez pas à l’électricité!

On dit que trop de personnes encore s’improvisent maître-électricien. Restaurer vous-même un tiroir ne porte pas à conséquence. Si le travail est mal fait, ce n’est pas si grave! Et vous êtes les seuls à en souffrir. Mais si vous effectuez une installation électrique et que tout flambe un jour par votre faute, votre assureur risque de vous faire la gueule. Et si un incendie fait une victime, c’est un gros poids à porter sur la conscience pour le reste de vos jours.

De toute façon, il est interdit de faire des travauxélectriques soi-même au Québec.

Dans son offensive médiatique menée depuis plusieurs mois, L’Associationprovinciale des constructeurs d’habitation du Québec (APCHQ) a songé à vousrafraîchir la mémoire au sujet des travaux électriques. Toujours dans un soucide prévention. Voici l’essentiel du communiqué.

« Vousrénovez? Voilà donc le moment idéal pour faire vérifier le panneau électriquede votre maison. Le panneau électrique, c’est le cœur de la maison. S’il s’agitd’un panneau à fusibles, le maître électricien sera en mesure d’effectuer lestravaux nécessaires afin qu’il réponde aux normes actuelles.

« L’arrivée des magasins à grandesurface a rendu disponibles de nombreux produits aux consommateurs, dont les produitsélectriques, qui étaient auparavant fournis par les maîtres électriciens. Attention!Ces produits doivent tout de même être installés par un maître électricien etdoivent être certifiés (ex. : CSA). Il existe sur le marché des produits quiviennent, par exemple, de la Chine et qui ne sont pas conformes. Un maître électriciense verra dans l’obligation de refuser d’installer ces produits non certifiés.

« Les thermostats électroniques sont pratiquementrendus la norme. Les clients optent pour ce type de thermostat car ils saventtrès bien qu’ils bénéficieront d’une économie d’énergie et d’un meilleurconfort.

« Être à la recherche d’un maître électricien en ayantcomme seul critère son taux horaire est loin de vous garantir que vos travauxseront bien faits. Soyez vigilant et privilégiez, si possible, un entrepreneurqui vous a préalablement été référé. »

L’APCHQ nous rappelle qu’une banque d’entrepreneurs estdisponible sous la bannière Réno-maître si jamais vous êtes à la recherche d’unmaître-électricien.

Suffit de vous diriger vers le site internet de l’APCHQ.

Photo (Wikipedia): C. Clark de la National Oceanic and Atmospheric of Administration

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedInEmail this to someone