N’ayez pas peur de puiser dans votre REER!

iStockphoto
iStockphoto

Selon un sondage de BMO, l’acheteur d’une première maison entend débourser autour de 300 000$ pour réaliser son rêve. Quant à la mise de fonds, il la situe à environ 48 000$. Il s’agit ici d’une moyenne.

L’institution financière rappelle à l’acheteur d’une première maison qu’il peut constituer ou augmenter sa mise de fonds en exploitant le RAP (régime d’accession à la propriété) institué par le gouvernement fédéral. En gros, le futur propriétaire peut retirer jusqu’à 25 000$ de son REER tout en échappant à l’impôt.

De plus, le conjoint admissible peut retirer une somme identique, ce qui constitue un magot de 50 000$. Pas si mal pour une mise de fonds!

«Une mise de fonds plus importante peut réduire substantiellement l’intérêt à payer pendant la durée de votre hypothèque. De plus, un versement initial d’au moins 20% de la valeur de la maison vous évite de devoir payer la prime d’assurance prêt hypothécaire»,  souligne Frances Hinojosa, spécialiste – Prêts hypothécaires, BMO Banque de Montréal.

Mme Hinojosa porte à l’attention de l’acheteur d’une première maison deux conseils que les experts en placement répètent depuis des années: augmenter le taux d’intérêt d’un point et plus (exercice purement imaginaire) pour prévoir les conséquences sur le budget familial si jamais l’augmentation se matérialise, et opter  pour un emprunt hypothécaire assorti d’une période d’amortissement plus courte afin de se libérer de son hypothèque le plus rapidement possible.

À ceux et celles qui possèdent déjà une maison, BMO propose de profiter de l’été pour s’adonner à des menus travaux qui, mine de rien, augmentent la valeur de la propriété : remplacer les poignées de porte, les tiroirs, les appareils d’éclairage, les robinets, bref des travaux légers pour la saison des canicules.

Pour en savoir davantage : bmo.com 

photo : iStockphoto LP

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedInEmail this to someone

Une réflexion sur “ N’ayez pas peur de puiser dans votre REER! ”

  1. Il faut préciser que le proramme RAP fait en sorte que votre revenu annuel augmente d’autant et peut ainsi coûter cher en impôt à la fin de l’année.
    Ce montant accumulé à tous les frais attachés à l’achat d’une maison; Inspection bâtiment, Notaire, Taxes dues pour l’année en cours, Taxe de Bienvenue, Toute une surprise…
    J’ai eu la surprise de payer 3,500$ en 2012.

Les commentaires sont fermés.