Montréal : une ville de locataires?

Dans le dernier billet de la sectionTendance du marché, je vous faisais part d’un sondage de la maisonGenworth mené auprès de 2521 éventuels nouveaux acheteurs auCanada.

On apprenait que, malgré la récession, 84% d’entre euxaffirmaient que posséder sa propre maison ne répondait passeulement à un besoin de sécurité financière, mais aussi au purplaisir de se sentir enfin chez soi. Et 85% d’entre eux voulaientdevenir propriétaires, quitte à en payer le prix : coûtd’achat, fins de semaine consacrées aux travaux de la maison,sacrifices financiers, etc. Finalement, 88% associent la sécuritéfinancière au statut de propriétaire.

À la lumière des résultats, uneréalité saute aux yeux : la fibre du propriétaire est moinsgrande chez les Montréalais que dans les autres grandes villes dupays. La différence est appréciable. Pour les besoins de notrebillet, on ne retiendra que trois villes: Vancouver et Calgary, oùl’envie d’avoir sa propre maison est la plus grande, et bien sûrMontréal.

Les Canadiens se sentent-ils plussolides financièrement dans un rôle de propriétaire que delocataire? Oui, dans une proportion de 90% à Vancouver et àCalgary, et 77% à Montréal.

Les Canadiens sont-ils prêts à enpayer le prix pour devenir propriétaires? Vancouver 88%, Calgary86%, Montréal 78%.

Les Canadiens croient-ils que posséderune maison procure un sentiment de bien-être et de sécurité?Vancouver 87%, Calgary 84%, Montréal 81%.

Les Canadiens croient-ils qu’avoirune maison dépasse sa valeur financière? Vancouver 89%, Calgary87%, Montréal 74%.

Les Canadiens croient-ils qu’on sesent plus chez soi dans sa propre maison que dans une propriétélouée? Vancouver 87%, Calgary 85%, Montréal 81% (Toronto vientderrière avec 77%)

Les Canadiens croient-ils qu’êtrepropriétaire représente une réussite sur le plan personnel?Vancouver 88%, Calgary 84% et Montréal 71%.

Un survol des résultats nous montreque l’émotion d’être propriétaire est plus faible à Montréalqu’ailleurs. Toronto et Ottawa se situent en général entreMontréal et les villes de l’Ouest. Conclusion, plus on pousse versla côte du Pacifique, plus on a affaire à des propriétaires dansl’âme.

Pour le rapport au complet :www.genworth.ca.

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedInEmail this to someone