Montréal perdra-t-elle son titre de marché accessible?

Qui n’a pas entendu parler des coûts peu élevés des propriétés au Québec comparativement à ceux de l’Ontario ou de la Colombie-Britannique? Le groupe Recherche économique RBC démontre que la réalité tend à changer dans son rapport Tendances immobilières et accessibilité à la propriété, publié début juin.

«Au Québec, le marché de l’habitation a connu une augmentation du coût de la propriété au premier trimestre de 2011. En fait, Montréal est la ville canadienne où les augmentations du prix des propriétés ont été les plus fortes au cours de la dernière année.

«Les mesures d’accessibilité à la propriété de RBC pour le Québec mesurent, pour la province, la proportion du revenu avant impôts qu’un ménage doit consacrer aux coûts de possession d’une propriété (une augmentation correspond à une diminution de l’accessibilité). La mesure relative à la maison à deux étages standard s’est accrue de 1,3 point de pourcentage par rapport au trimestre précédent pour s’établir à 43,2 %, celle qui a trait au bungalow détaché, de 1,1 point de pourcentage, pour se fixer à 35,6 %, tandis que celle qui se rapporte à l’appartement en copropriété standard a légèrement augmenté pour atteindre 28,9 % (hausse de 0,1 point de pourcentage).

«La hausse rapide des prix à Montréal, au cours de la dernière année, favorise les vendeurs, mais complique la tâche de ceux qui sont à la recherche d’une propriété. Du fait que les mesures d’accessibilité y excèdent la moyenne nationale et que l’écart entre Montréal et Toronto se rétrécit, Montréal est en train de perdre son titre de marché accessible», ajoute M. Hogue, économiste principal, RBC.

«Malgré le récent recul de l’accessibilité, les valeurs se maintiennent en général près de leurs moyennes à long terme dans les provinces, ce qui indique que la propriété demeure accessible ou, au pire, légèrement inaccessible au Canada, à l’exception notable de Vancouver », précise M. Hogue.

Si l’achat de propriété dans une autre province vous intéresse, le rapport Tendances immobilières et accessibilité à la propriété offre d’autres informations au sujet de l’accessibilité à la propriété dans plusieurs provinces canadiennes.

Lien : www.rbc.com/economie/marche/pdf/housef.pdf.

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedInEmail this to someone