Montréal ne lâche pas prise!

Elle s’était juré de ne jamais demeurer à Laval. Montréal était sa ville. Puis vint l’urgence d’acheter sa première maison. Rien à faire, à Montréal c’est trop cher. Mon amie habite aujourd’hui le quartier Ste-Rose à Laval.

La fille de ma conjointe me racontait récemment que la plupart de ses amis, une fois le premier enfant venu au monde, ont quitté Montréal pour Laval. Ils auraient bien voulu élever leur famille à Montréal. Trop cher. Tout indique que l’hémorragie se poursuit. Mais Montréal ne baisse pas les bras.

iStockphoto LP
Montréal, Québec, Canada (photo iStockphoto LP)

À la séance de mai, le Conseil municipal a autorisé la poursuite de l’application du Plan de fidélisation des familles 2014-2017 . Ce plan comporte de nouvelles mesures visant à retenir les citoyens montréalais en leur apportant une aide financière supplémentaire en vue de l’acquisition d’une propriété.

Comme prévu, le plan fait le bonheur de la Chambre immobilière du Grand Montréal (CIGM), organisme qui rassemble près de 10 000 courtiers immobiliers de la région.

Voici les nouvelles mesures du plan:

  • Accès au programme d’aide pour les ménages avec enfant(s) qui sont déjà propriétaires à Montréal et qui souhaitent faire l’acquisition d’une nouvelle propriété plus grande pour y loger leur famille.
  • Inclusion des maisons unifamiliales existantes dont le prix n’excède pas 400 000 $, et ce, pour un premier achat par un ménage avec enfant(s) de moins de 18 ans.
  • Bonification des programmes Rénovation à la carte et Rénovation résidentielle majeure afin d’en faciliter l’accès aux résidents de Montréal, particulièrement aux bénéficiaires du programme Acquisition d’une propriété.

La CIGM a fait l’éloge de l’équipe Coderre dans un communiqué de presse diffusé la semaine dernière. « La Ville reconnait l’importance de l’enjeu de l’accès à la propriété pour Montréal. Je salue la rapidité avec laquelle le maire Denis Coderre et son administration ont pris action dans ce dossier. Les courtiers immobiliers, que je représente, se réjouissent de constater qu’il ait déjà réalisé certains de ses engagements en ce sens. Ils souhaitent que le maire poursuive la mise en œuvre d’initiatives qui seront plus inclusives afin de faire une place encore plus importante aux propriétés déjà existantes qui seraient admissibles à ces programmes », a déclaré Patrick Juanéda, président du conseil d’administration.

 

Photo : iStockphoto LP

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedInEmail this to someone