Mon plus beau souvenir d’Halloween

iStockphoto LP
iStockphoto LP

C’était le soir de l’Halloween à Lennoxville,  autrefois une ville, aujourd’hui un arrondissement de Sherbrooke. Mon gars se déguisait pour la première fois de sa vie dans l’espoir de ramasser le maximum de bonbons.

Nous arrivons à la première maison. Je le laisse franchir l’allée jusqu’à la porte. Samuel frappe. La porte s’ouvre. C’est une madame. Elle se penche pour mieux échanger. Samuel se retourne plusieurs fois. Il a l’air crispé. Les bonbons dans le sac, il revient. Le dialogue qui suivit devait ressembler grosse modo au  suivant:
-Puis, cela a bien été?
-Non, répond Samuel.
-Pourquoi?

-La madame ne comprenait pas ce que je disais.

Soudain, j’allume! De nombreux anglophones habitaient Lennoxville à l’époque. La madame ne devait tout simplement pas comprendre le français. Père ingrat, j’ai éclaté de rire. Mais un soir d’Halloween, quelle importance la langue que l’on parle! C’est le visuel qui compte. Je me souviens avoir dit à Samuel : «T’as les bonbons? C’est ça qui est le plus important.»
Le Groupe CSA, un organisme sans but lucratif qui se spécialise dans la sécurité,  notamment les sites dangereux et industriels, la plomberie, la construction et le secteur médical,  publiait récemment une liste de précautions à prendre en vue de l’Halloween qui frappe à nos portes. La voici:

  • Faites peur, mais sans prendre de risque: Au moment d’acheter des guirlandes, animatroniques, lumières noires et stroboscopiques, machines à fumée ou rallonges électriques, recherchez la marque de certification d’une organisation de certification agréée, telle que le Groupe CSA. Une marque de certification reconnue fournit une assurance à l’effet que les produits sont testés et certifiés conformément aux normes applicables de sécurité et de performance.
  • Faites les choses en grand mais soyez prudent: Utilisez des rallonges électriques hautement résistantes pour les décorations à haute puissance, telles que les machines à fumée et les décorations animées et électroniques pour éviter les cas de surchauffe et les risques d’incendie.

    Peur Femme ISTOCKPHOTO inusite
    iStockphoto LP
  • N’amenez pas l’intérieur à l’extérieur: Assurez-vous que les lumières et les décorations électriques soient adaptées pour une utilisation à l’extérieur.
  • Coupez le courant: Avant de travailler avec le raccordement extérieur, coupez le courant à la prise d’approvisionnement et débranchez la connexion.
  • Si quelque chose est vieux, jetez-le: Inspectez attentivement chaque décoration électrique. Les prises brisées ou effilochées, les câbles dénudés ou desserrés, et les connexions lâches peuvent être une source de choc électrique ou un risque d’incendie. Jetez aussi les ampoules abîmées et remplacez les cordons d’alimentation endommagés.
  • Soyez un connecteur intelligent: Au moment de suspendre les lumières à l’extérieur, gardez les connecteurs électriques au-dessus du sol, hors de l’eau et à distance des gouttières. Connectez les lumières extérieures dans des prises protégées par des disjoncteurs différentiels imperméables qui peuvent fournir une protection contre les chocs électriques en détectant les fuites à la terre et en coupant le courant.
  • Illuminez de façon sécuritaire: Utilisez des fixations isolées plutôt que des clous ou rails pour maintenir les guirlandes lumineuses en place afin d’éviter d’endommager les fils et le matériel isolant.
  • Chassez la noirceur – avec des lampes de poche: Lorsque vous décorez, évitez d’utiliser des chandelles. Utilisez plutôt des lampes de poche ou des lampes-bougie à pile pour éclairer les citrouilles, décorations et allées. Ne placez pas de flamme nue près de matériaux combustibles.

Pour plus d’infos: www.csagroup.org.
Joyeuse Halloween tout l’monde!

Photo : iStockphoto LP

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedInEmail this to someone