Mine d’or dans les galeries d’art : les lampes

C’est le temps des vacances! C’est le temps de trouver la perle rare pour votre décor!

Les boutiques et galeries d’art du Québec vous ouvrent leurs portes. Cette semaine, nous avons découvert des œuvres utiles et uniques : les lampes de nos artistes québécois.

Les premières se trouvent à la porte de la Gaspésie, à Saint-Octave-de-Métis. L’artiste peintre, Dyno Perigny, qui affectionne l’art abstrait, a déjà offert des ateliers d’art intuitif. Il a travaillé à Montréal et à Trois-Rivières avant de transformer une partie de l’ancien magasin général de Saint-Octave en galerie d’art, Les Papiers Lumières.

Les papiers lumières de Dyno Perigny

Il y expose ses œuvres dont ses lampes uniques et colorées, confectionnées en papier. Son énergie créatrice « électrise » ses lampes tantôt hautes, tantôt basses, tantôt cylindriques, tantôt cubiques… Un air festif anime les lampes.

Pleins feux sur la lumière avec les lampes de l’artisan verrier Michel Renaud à Montréal! La multitude de modèles et de couleurs ravit l’œil des connaisseurs. Autodidacte, M. Renaud fait « parler » le verre. En plus des lampes suspendues, sur pied et de chevet, il confectionne des pales de ventilateur en vitraux. Ses lampes se marient bien à tous les styles.

Les deux prochains artistes ont un point en commun : ils créent à partir de matières recyclées.

Marie Dubuc « crée, métamorphose et restaure les lampes », peut-on lire sur son site Les lampes de Marie. Certains de ses abat-jour déclenchent le rire par leurs formes et leurs couleurs inusitées. Elles affichent une touche féminine avec toutes sortes de passementerie : franges de perle, bijoux, glands, etc. Vous pouvez voir ses œuvres cet été à Saint-Jean-sur-le-Richelieu et à l’automne, au Salon des Métiers de Montréal.

Des lampes comme vous n’en avez jamais imaginées. Voilà ce que vous réserve Emmanuel Cognée qui distribue ses œuvres sous le nom Lampi Lampa. Pièces de plomberie, de quincaillerie, d’objets trouvés par-ci par-là finissent par s’harmoniser sous les doigts habiles de l’artiste. Ces lampes se vendent à Montréal à La boutique du Musée d’art contemporain, à la galerie d’art Zone Orange, la Galerie Monde Ruelle et chez Opaline Studio.

Comme vous pouvez le remarquer, nous prenons soin de traverser plusieurs régions du Québec dans le cadre de notre tournée des galeries et des boutiques de la province.

D’autres billets sont à venir.

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedInEmail this to someone