Même la samba possède sa maison

Chaque musique a sa ville: Memphis pour le rock and roll, New Orleans pour le jazz, Chicago pour le blues, Nashville pour le country. Les danses également : Buenos Aires pour le tango ou La Havane pour la rumba.

La samba va bien plus loin. Elle possède sa propre résidence: le sambodrome au Brésil.  Et le 18 février dernier, un gros party s’est tenu à la maison de la samba.  Il a duré quatre jours et quatre nuits.  Il y avait de la musique, de la danse et des couleurs à profusion.  Des  chars et des costumes aussi.  Le party était télévisé. Bref, c’était un party national.

Sambodrome Portelamara. Photo Ygorj359 Wikipedia

Même si les invités étaient au nombre de 5 millions, il y avait de l’espace pour tout l’monde car le sambodrome est capable d’en prendre.  Méchant party n’est-ce pas? On parle ici du fameux Carnaval de Rio. Des écoles de danse de partout au Brésil se donnent  rendez-vous au sambodrome,  au coeur de Rio, comme c’est le cas chaque année.

Le sambodrome  est une longue rue de près de 700 mètres de longueur par une douzaine de mètres de largeur, entourée de gradins à ciel ouvert  et de loges où 90 000 personnes peuvent s’entasser. Nous sommes loin du Centre Bell.

L’endroit où se termine le défilé de chaque école s’appelle la Place de l’apothéose. Avouez que c’est plus romantique et grandiose que salle de bain, cuisine ou salon. À proximité de la place se trouve un musée consacré à la samba. C’est plus prestigieux quand même qu’une remise dans le fond d’un jardin. Ou un garage.

La maison de la samba avait fait peau neuve cette année avant de tenir le party annuel. Neuf mois de réno auxquels ont participé 600 ouvriers travaillant jour et nuit pour redonner du lustre à la résidence.

En dehors du carnaval, l’édifice, très porté sur la culture, ouvre ses portes à de grands concerts musicaux le reste de l’année.

La maison de la samba recevra de la grosse visite en 2016. De la visite rare. Les Jeux olympiques d’été,  rien de moins!

Inauguré en 1984, le sambodrome a reçu un visiteur de prestige cette année: Oscar Niemayer, l’architecte brésilien qui l’a mis au monde.

Ce Niemeyer est celui qui a conçu la cathédrale de Brasilia dont nous avons parlé récemment.

104 ans le monsieur! Plus de 600 réalisations à travers le monde.

(Avec l’aide de Wikipedia et de Cyberpresse)

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedInEmail this to someone