Marché de la revente : un record pour juillet!

 

Pour la première fois de l’histoire, en ce qui concerne juillet, les ventes dans le secteur du marché résidentiel de la revente ont dépassé le cap de 50 000 logements  le mois dernier. Ce n’est pas tout! Ce 50 270 maisons ayant changé de propriétaire est la meilleure performance au pays au cours des deux dernières années, selon l’Association canadienne de l’immeuble (ACI).

C’est une hausse de 18,2% comparativement à la même époque l’an dernier. En fait, les ventes de maisons sont en hausse pour un sixième mois consécutif. Par rapport à juin, c’est une augmentation de 2,5%.    

À Vancouver, c’est complètement fou! Le marché résidentiel de la revente a enregistré une hausse de 90%. Suivent de plutôt loin Toronto et Edmonton avec 28%, Calgary 22% et Montréal 19%. 

En juin, c’était Vancouver 77%, Calgary 66%, Toronto 45%, Edmonton 39%, Montréal 33%.

« Les acheteurs sont au courant que les taux d’intérêt et les prix ont atteint un niveau plancher, et ils profitent des occasions qu’offrent les prix très abordables avant que les taux d’intérêt et les prix se mettent à monter » explique Dale Ripplinger, président de l’ACI.

On attribue au marché de la propriété de luxe le mérite d’avoir provoqué cette spirale dans le domaine de la revente. D’ailleurs, le prix moyen des résidences vendues au cours des mois d’avril, mai et juin était de 318 696$, un record semble-t-il.  

D’autre part, le total de maisons à vendre inscrites dans les registres a baissé de 12,4% comparativement à juillet 2008. Aussi,  après désaisonnalisation, le montant de toutes les ventes résidentielles conclues en juillet dernier s’inscrit comme un record avec une hausse de 5,5% par rapport à juin.

Ces chiffres font dire à l’économiste en chef de l’ACI, Gregory Klump, que cette performance de juillet est « une preuve indéniable que l’enthousiasme des consommateurs face aux gros achats continue de s’améliorer».

Bien entendu, il faut s’attendre à un ralentissement une fois que les prix des maisons et les taux d’intérêt se mettront à grimper.

L’ACI représente les intérêts de plus de 96 000 agents immobiliers qui relèvent de plus de 100 chambres et associations immobilières au Canada. Info : www.crea.ca.

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedInEmail this to someone