iStock

Le marché du condo se resserre

L’état du marché de la copropriété à Montréal fait couler beaucoup d’encre et cela n’est pas près de s’arrêter, surtout avec les dernières statistiques publiées par la Chambre immobilière du Grand Montréal (CIGM).

De façon globale, les ventes résidentielles dans la région métropolitaine de recensement (RMR) de Montréal ont augmenté de 2% en mai 2016 par rapport à mai 2015, ce qui représente une 15e hausse mensuelle consécutive.

Les ventes de copropriété ont augmenté de 10% grâce à une hausse de 17% sur la Rive-Sud, tandis que celles de l’unifamiliale connaissaient une hausse timide de 1%. Les plex de 2 à 5 logements par contre ont subi une baisse dramatique de 13%.

Au chapitre du nombre de propriétés à vendre, le nombre d’inscriptions a chuté de 10% en mai, la plus importante baisse dans les huit derniers mois. Mise au point de Daniel Dagenais, président du conseil d’administration de la CIGM : « Avec une troisième baisse mensuelle consécutive du nombre de condos à vendre, le repli de l’offre de copropriétés sur le marché de la revente se confirme. L’inventaire de copropriétés à vendre représente maintenant 13,6 mois de ventes, signe que les conditions du marché se resserrent.»

iStock
iStock

Au chapitre des prix, la moitié des copropriétés se sont vendues à un prix supérieur à 240 000$. Le prix médian n’a pratiquement pas bougé. Celui de l’unifamiliale a grimpé de 3% (301 250$). Celui des plex n’a pas bougé, toujours par rapport à mai 2015.

Sur le plan géographique, la Rive-Sud a affiché la meilleure performance avec une hausse des ventes globales de 9%, suivie de Laval 4% et Rive-Nord 1%. Vaudreuil-Soulanges n’a pas bougé tandis que l’île de Montréal a connu une baisse des ventes résidentielles de 1%, sa toute première dans les 16 derniers mois.

Photo : istock.com

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedInEmail this to someone