Loyers: la CORPIQ se montre impatiente

La Régie du logement venait à peine de publier ses estimations quant aux augmentations du prix de loyer que la Corporation des propriétaires immobiliers du Québec (CORPIQ) passait à l’attaque.
Les taux suggérés par la Régie sont trop faibles, les immeubles à revenu vont se détériorer davantage parce que les propriétaires sont à court de revenus, les querelles risquent de se multiplier entre propriétaires et locataires à cause des taux décrétés par la Régie qui ne respectent pas les conditions du marché. Conclusion: ça prend une réforme de la loi sur la Régie du logement et ça presse! Le message s’adresse directement au ministre Laurent Lessard.

Le passage suivant incite à la réflexion: « Les politiques québécoises en matière d’habitation devraient refléter l’esprit à l’origine de la fondation de la Régie, c’est-à-dire protéger contre les abus plutôt que de viser un contrôle des loyers. Le Québec est déjà l’endroit où les loyers sont les moins chers et les plus abordables en comparaison avec les revenus des locataires. Le loyer médian au Québec est désormais de 20 % inférieur à celui au Canada. Ainsi, 50 % des locataires québécois consacrent 510 $ ou moins au loyer mensuel. Paradoxalement, le gouvernement maintient le marché dans un cadre excessivement restrictif.»

Au regard de la CORPIQ, le tribunal de la Régie du logement doit être réformé de la tête aux pieds. Elle qualifie d’inacceptable «qu’il faille présentement plus de 7 mois d’attente en moyenne pour obtenir une première audience en fixation de loyer, alors qu’un bail dure 12 mois. Dans le cas des loyers impayés, les propriétaires perdent trois mois et plus et n’ont presque jamais la possibilité de recouvrer leur argent, malgré un jugement favorable. La situation n’est guère mieux dans le cas des locataires : ces derniers peuvent attendre jusqu’à deux ans pour se faire entendre, alors que la durée du bail n’est que d’une année.»

On va sur le site de la CORPIQ pour lire le communiqué dans son intégralité.

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedInEmail this to someone