L’image du gars de la construction en prend un coup!

 

« Scandale dans l’industrie de la construction! », « La Sûreté du Québec enquête! », « Le crime organisé s’est infiltré!», « Abus de confiance! », « Collusion! »,. 

On lit ces mots tous les jours, on les entend tous les jours. Alors, on imagine facilement la scène: le pauvre gars qui s’assoit face à un entrepreneur pour lui confier ses travaux de rénovation ou la construction de sa maison, que se passe-t-il dans sa tête? Pire : que pense-t-il quand il voit l’entrepreneur travailler dans sa propre maison?

L’Association provinciale des constructeurs d’habitations du Québec (APCHQ) s’empresse de rassurer les propriétaires par voie de communiqué.

« L’Association constate à regret que les comportements d’une poignée d’individus ont entaché la réputation d’une industrie d’environ 24 000 employeurs et 144 000 salariés, qui sont, dans la très grande majorité des cas, honnêtes et dignes de confiance peut-on lire dans le communiqué. L’APCHQ rappelle à la population que les entrepreneurs du secteur résidentiel ne sont pas pointés du doigt dans les divers scandales de corruption qui ont éclaté jusqu’ici, ces derniers transigeant essentiellement avec les consommateurs. »

D’ailleurs, l’APCHQ approuve l’opération Marteau lancée par le gouvernement du Québec pour faire le grand nettoyage dans l’industrie de la construction. De plus, elle dit n’avoir rien contre la création d’une commission d’enquête si le besoin se fait sentir.

Rappelons que l’Association provinciale des constructeurs d’habitation du Québec transige avec plus de 17 000 entreprises réparties 16 bureaux régionaux. L’organisme et ses membres effectuent  76 % des travaux en habitation.

Info : www.apchq.com

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedInEmail this to someone