L’hypothèque démystifiée

Les acheteurs d’une première maisons ont gâtés aujourd’hui. Grâce à Internet, ils ont toute l’information sous la main. Tenez, sur ce blogue, je dois avoir écrit cinq billets minimum en 18 mois sur de nouveaux guides publiés pour aider le nouveau propriétaire à passer à travers le jargon de l’hypothèque.C’est touffu la jungle hypothécaire! Pas facile du tout!

Un autre guide s’ajoute : celui de l’Agence de la consommation en matière financière du Canada (ACFC).  Il fera l’objet d’une campagne de sensibilisation qui durera quatre semaines.

« Pour la plupart des gens, l’hypothèque est l’un des engagements financiers les plus importants qu’ils auront à prendre dans leur vie », affirme la commissaire UrsulaMenke.« Le fait de prendre le temps d’examiner les choix qui s’offrent à eux peut faire une grande différence dans le montant qu’ils auront à payer en intérêts et autres frais. Les options offertes aux consommateurs sont tellement nombreuses, notamment le type de prêteur, le type d’hypothèque, la durée du prêt et la période d’amortissement, sans oublier le montant et la fréquence des paiements, que la tâche peut paraître accablante, surtout pour les acheteurs d’une première maison. Ces acheteurs doivent évaluer les options qui s’offrent à eux, comme s’ils interviewaient des candidats pour un emploi. »

Elle ajoute : « Ce que nous voulons,c’est un moyen efficient et efficace de joindre les consommateurs. En plaçant des annonces publicitaires à l’intérieur et à l’extérieur des véhicules de transport en commun, nous pouvons attirer l’attention des usagers avant qu’ilsne montent dans le véhicule et, une fois qu’ils sont installés à l’intérieur,leur fournir davantage d’information. »

Vous aurez compris que le mode de diffusion choisi n’a rien de conventionnel. C’est hautement « High Tech » comme l’explique le communiqué de presse : « Les publicités affichées à l’intérieur contiennent des codes sur mesure permettant d’accéder à des réponses rapides, codes qui peuvent être scannés par quiconque dispose d’un téléphone intelligent et des applications offertes gratuitement. Le logicielles oriente ensuite automatiquement vers le site Web de l’ACFC à l’adresse monargentmesoutils.ca. »

Bien sûr les moins avancés d’entre nous sur le plan technologique n’ont qu’à se rendre directement au site. Apparemment qu’ils y trouveront des fiches-conseils, une vidéo, un test d’admissibilité à un prêt hypothécaire. Il y a même une calculatrice.

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedInEmail this to someone