Les travaux printaniers avant l’apéro

iStockphoto
iStockphoto

Nous voilà déjà au mois d’avril. La neige fond et des bouts de gazon fané se pointent ici et là. Vous vous imaginez facilement  sur la terrasse, sirotant un apéro en profitant du soleil. Pour réaliser vos ambitions l’esprit tranquille, vous devrez cependant mettre la main à la pâte afin d’effectuer les petits (ou grands) travaux qui vous permettront de savourer le beau temps qui vient. Plus vite ce sera réglé, plus longtemps vous pourrez en profiter.

Vous pouvez commencer votre tournée printanière par l’inspection des murs extérieurs. Vérifiez l’état du revêtement extérieur, des joints des parements de maçonnerie (mortier) et des joints d’étanchéité des portes et fenêtres.

Remarquez également s’il y a apparition ou aggravation de fissures sur les fondations. C’est une réparation importante pour éviter d’éventuelles infiltrations d’eau.

De quoi a l’air votre entrée de garage maintenant? Y a-t-il des trous ou crevasses à colmater dans l’asphalte? Des pavés sont-ils à changer? N’oubliez pas de remplir les joints évidés. C’est ce que je devrai faire cette année selon mon voisin.

Vérifiez la solidité des perrons, terrasses et escaliers. Les rampes doivent aussi être bien stables pour assurer la sécurité des gens.

Le printemps est un bon moment pour inspecter la cheminée et la faire ramoner. N’attendez pas l’automne, on ne sait jamais quand vous recommencerez à faire des feux de foyer et vous risquez alors de débuter la prochaine saison avec une cheminée encrassée.

Comment est le fonctionnement du système électrique (prise de courant, luminaires)? Cela va bien, merveilleux! Vous pouvez maintenant passer à la réalimentation en eau des robinets extérieurs (lorsque tout risque de gel est passé) et préparer vos accessoires d’arrosage. Je sens que vous avez déjà hâte de vous en servir.

Certains appareils comme le climatiseur, l’échangeur d’air et le déshumidificateur nécessitent de nettoyer ou de changer leurs filtres régulièrement. C’est pour votre bien. Vous ne voudriez pas que des bactéries s’installent dans vos appareils! C’est mauvais pour votre système respiratoire.

Les gouttières sont aussi au menu des travaux printaniers même si vous les avez nettoyées l’automne dernier. Profitez-en pour vous assurer de leur solidité.

Quant à la piscine, Gilles Angers (La Presse/Le Soleil) suggère de la mettre en marche dès la disparition de la glace. Cela évite ainsi que quelques journées de chaleur ne permettent l’apparition de bactéries et d’algues qui nécessiteront alors davantage de produits chimiques.

Profitez donc de tout ce remue-ménage pour faire du ménage  dans le garage, sur le terrain, sous le patio et le perron et j’en passe. Vous avez des restes de peintures ou solvants qui agrémentent vos étagères du garage depuis plusieurs années? Les écocentres seront ravis d’accueillir vos articles inutiles. Cela vous laissera plus de place pour les articles utiles.

Vous vous sentez déjà essoufflé à la seule pensée de tous ces petits travaux? Prenez votre temps, Rome ne s’est pas bâtie en un  jour.

Pour plus de détails concernant les travaux printaniers et le calendrier approprié, consultez les sites de SCHL et de La Presse 201104/23 et La Presse 201003/22.
Photo : iStockphoto LP

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedInEmail this to someone