Les murs se fissurent, les portes coincent


J’étais en visite chezune amie dans l’Estrie la fin de semaine dernière lorsque j’ai levé le regarden sortant de la maison.

Oups! Que de neige accumulée!  Sans compter que le toit esttrès, très, très incliné. Ces amoncellements de neige et de glace m’onttoujours fait peur car n’importe quel visiteur se pointant à l’entrée peutrecevoir une tonne de brique blanche sur la tête. Qui sera le responsable? Lepropriétaire de la maison.

Tout lemonde sait qu’il faut déneiger les toits régulièrement. Nous l’avons dit sur ceblogue pas plus tard que la semaine dernière. La Régie du bâtiment du Québec (RBQ)vient de publier un communiqué de presse qui a le mérite de mettre l’accent surles signes précurseurs d’un affaissement en voie de préparation.

« Dansla majorité des cas, il existe des signes précurseurs d’un affaissementpossible de la toiture, par exemple des fissures qui apparaissent sur les mursintérieurs ou encore des portes intérieures qui coincent. Si vous constatez dessignes, vous devrez faire enlever la neige, peu importe la quantité présentesur la toiture. L’infiltration d’eau n’est pas nécessairement un signe relié aurisque d’affaissement, mais peut quand même requérir l’enlèvement de laglace » lit-on dans le communiqué.

La RBQpréfère que vous appeliez une entreprise spécialisée afin de ne pas endommagerla membrane d’étanchéité du toit lors des travaux de déneigement.

Si vous lefaites vous-même, la RBQ vous recommande « de le faire à partir du sol, enutilisant un grattoir à toiture muni d’un manche télescopique. »

Pour plusd’infos :www.rbq.gouv.qc.ca.

(Photo Euranet.eu)

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedInEmail this to someone