Les murs de la chambre ont disparu!

Chambre d'ambre Murs WIKIPEDIA inusite
Chambre d’ambre de Jeanyvan sur Wikipedia Commons

On se moquait d’Indiana Jones à l’époque. Bah, ce n’est qu’un film, disait-on, en regardant Les aventuriers de l’arche perdue.  Les chasseurs de trésor, ça n’existe plus. Des archéologues à la recherche de l’arche d’alliance,  ce n’est que fiction tout ça.

D’abord, il est bel et bien vrai que certains archéologues espèrent toujours mettre la main sur l’arche d’alliance, à moins qu’elle n’ait été détruite. Ils le font sans lasso et sans armes, mais ils la cherchent.

Ensuite, les chasseurs de trésors existent. Et l’un des trésors les plus convoités reste les murs de la Chambre d’ambre. Pourquoi? Parce que six tonnes d’un ambre rarissime couvrent les murs.  Ce à quoi s’ajoutent de l’or et des miroirs précieux.

Transportons-nous en Russie au temps des tsars. En 1701, un monarque prusse ordonne la construction de la chambre au château Könisberg. En 1716, dans le cadre d’une manœuvre politique, il en fait cadeau au tsar Pierre le Grand qui décide d’accroître la splendeur de la chambre par d’autres travaux. Parachevée en 1755, la Chambre d’ambre déménage du palais d’hiver au palais d’été, près de Saint-Petersbourg.

La Chambre d’ambre était si somptueuse et si riche qu’un ambassadeur britannique en Russie la décrivit comme la huitième merveille du monde. La pièce était devenue l’un des trésors du pays. Les Russes en étaient très fiers.

La Révolution d’octobre secoue violemment le pays en 1917, mais la Chambre d’ambre reste intacte malgré les nombreux actes de pillage.  Arrive la Deuxième Guerre mondiale. Conscients de l’appétit des nazis pour les objets d’art, les Soviétiques tentent de démonter les 55 mètres carrés de panneaux avant l’arrivée des Allemands en 1941.  Tâche impossible car l’ambre commence à s’effriter. Les Soviétiques dissimulent les murs derrière du papier peint, mais le subterfuge n’échappera pas aux nazis.

Hitler ordonne à ses hommes de démonter les panneaux de  la chambre. Temps requis : 36 heures. La Chambre d’ambre revient au château  Könisberg , en territoire allemand, où elle fait l’objet d’une exposition.

Vers la fin de la guerre,  les Soviétiques pénètrent en Allemagne et attaquent les nazis à Könisberg. Bien sûr, ils veulent récupérer les murs de la célèbre chambre.  Au terme de durs combats et de bombardements, les Soviétiques entrent dans le château.  Ils constatent que la chambre d’ambre a disparu. Un trésor unique au monde s’était volatilisé!

Soviétiques, chasseurs de trésor, historiens se sont lancés aux trousses  de la chambre.  On a cru la trouver dans un château de la région de Saxe en Allemagne, dans une mine de sel en Pologne, dans une épave de navire en mer Baltique. Rien à faire. Des débris ont été retrouvés, mais jamais les panneaux.

Se lassant de chercher, les Russes ont entrepris  de la reconstruire à partir de photos, de dessins et d’aquarelles. Le travail, colossal, s’est achevé en 2003 après un quart de siècle de travaux. La photo ci-contre représente la Chambre d’ambre reconstituée.

Les journalistes  d’enquête Catherine Scott-Clark et Adrian Levy ont mené une longue enquête. Conclusion: la Chambre d’ambre a été détruite dans l’incendie du château de Könisberg après que les Allemands aient capitulé. N’empêche: certains rêvent toujours de la retrouver même si les possibilités sont quasi nulles.

Notez que l’ambre consiste en une fossilisation de certaines résines végétales. Elle n’est pas d’essence minérale.

Références:

Le saviez-vous? Sélection du Reader’s Digest, Mille et une histoires vraies et insolites 1992,  384 pages.

 

Wikipedia (anglais) à Amber Room

Wikipédia (français) à ambre et Chambre d’ambre.

Thriller de Jérôme Bucy, La chambre d’ambre, Belfond, 286 pages, Paris 2008.

Photo: Jeanyfan sur Wikipedia Commons

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedInEmail this to someone