Les investisseurs écouteront-ils Jeff Rubin?

 

Jeff Rubin vient de gagner le National Business Book Award. Qui est Jeff Rubin? Un économiste visionnaire qui prédit une flambée du prix du pétrole tellement haute que notre manière de vivre changera radicalement. Quand? Dans quelques années. L’homme d’affaires britannique Richard Branson (Empire Virgin) souscrit à la thèse de Rubin en affirmant que la flambée « flambera » dès 2015.

La cause : les réserves de pétrole s’épuisent tandis que l’on tarde à découvrir de nouveaux gisements. La demande dépassera l’offre de beaucoup. Le pétrole se fera rare. Le prix du baril frôlera le 200$ dès que la relance économique aura pris son envol.

Le titre de l’ouvrage qui a permis à Rubin de décrocher le fameux prix explique tout : “Why Your World is About to Get a Whole Lot Smaller, Oil and the End of Globalization. En résumé, le monde va se contracter. Les économies deviendront régionales car la facture du transport des produits sera trop élevée. Ce sera la fin de la mondialisation. 

Côté immobilier, les petites maisons se multiplieront devant la hausse vertigineuse de la facture du chauffage. Les petits logements également.

Il ne sera pas rare de voir plusieurs locataires habiter un même logement, comme on voit en Asie.

Fini l’étalement urbain! Les villes se contracteront davantage. Les banlieues deviendront moribondes car le voyage aller-retour pour aller travailler au centre-ville coûtera trop cher. Les banlieusards reviendront vivre à la ville qui gagnera en hauteur.

Le covoiturage deviendra populaire tandis que tramway, autobus et métro envahiront les villes car une voiture sur cinq disparaîtra du paysage.  

Mieux, on verra apparaître une agriculture urbaine. Des petites fermes remplaceront les banlieues. Peut-être même que certaines s’installeront au cœur des villes devenues moins polluées. Il sera devenu trop cher d’importer des aliments d’ailleurs.   

Les voyages en avion devenus inabordables, les Québécois prendront leurs vacances dans les régions : la Gaspésie, la Côte-Nord, le Saguenay.

Pour les investisseurs en immobilier, des occasions d’affaires se profilent : petites maisons, logements plus étroits, fermes en périphérie des villes, hôtels en région.

Certains observateurs trouvent l’hypothèse de Rubin exagérée. D’autres y croient. Le plus drôle, c’est que la plupart de ses prédictions se réalisent.

Rubin avait attiré l’attention en 1989 alors qu’il avait annoncé une baisse dramatique du prix de l’immobilier de 25% à Toronto. Sa prédiction s’est réalisée. Il devint alors économiste en chef section marchés mondiaux à CIBC. Depuis, Rubin a gagné le respect des économistes du monde entier.

Il annonçait depuis 2005 que le dollar canadien allait atteindre la parité avec le dollar américain. Ce qui se réalisa récemment. On se souviendra qu’il avait annoncé sa chute au début des années 2000.   

Rubin avait prévu la flambée du prix du pétrole de 2008 qui avait atteint 147$ le baril. La même année,  il avait annoncé que le prix de l’essence allait atteindre 1,50 $ le litre dans un délai de quatre ans. Il reste deux ans à sa prédiction. Rubin ne serait pas surpris de le voir grimper au-dessus de 2 dollars le litre.   

C’est à suivre.

 

 

 

 

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedInEmail this to someone