Lequel d’entre vous est le plus laid?

Mais non, je ne m’adresse pas à vous! Jamais je n’aurais osé! Je m’adresse plutôt aux douze bâtiments les plus laids du monde selon le magazine Travel & Leisure, un exercice téméraire rapporté par l’agence RelaxNews.  Et je me suis pris à jouer le jeu. Et je vous invite à jouer aussi. En tout cas, jetez un coup d’œil à ces bizarreries architecturales. Le déplacement visuel en vaut la peine!

Avant de voir les photos, voici la liste des douze bâtiments les plus laids du monde répartis sur la plupart des continents :

 

1. Hôtel Ryugyong, Pyongyang (Corée du Nord)

2. Bâtiment du Secret Intelligence Service, Londres (Grande-Bretagne)

3. Bibliothèque Harold Washington, Chicago (États-Unis)

4. L’Obélisque, Puerto Maldonado (Pérou)

5. Longaberger Home Office, Newark, Ohio (États-Unis)

6. Bâtiment Fang Yuan, Shenyang (Chine)

7. Maisons Bolwoningen, Hertogenbosch (Pays-Bas)

8. Bibliothèque nationale, Minsk (Biélorussie)

9. «The UFO House», Sanjhih (Taïwan)

10. Le Palais Idéal du facteur Cheval, Hauterives (France)

11. Metropolitan Cathedral, Liverpool (Grande-Bretagne)

12. The Experience Music Project, Seattle (États-Unis)

 

Voici les photos représentant dix de ces douze bâtiments. Je n’ai malheureusement aucune illustration concernant l’Obélisque et les MaisonsBolwoningen :

 

 

 

 

 

 Bizarres, hein! 

 

L’hôtel Ryugyong, triangulaire et reconnu comme le bâtiment le plus laid par le Travel & Leisure, est pour moi un énorme doigt d’honneur du dictateur nord-coréen Kim Jong-il à la face des Américains et de l’ONU qui le supplient de mettre un terme à ses essais nucléaires depuis des lunes.

Le bâtiment massif du Secret Intelligence Service à Londres auquel se rapporte le célèbre agent secret James Bond (on va semblant qu’on y croit) me fait l’effet d’une construction de blocs Lego, quoique celles que réalisaient fiston à l’époque étaient beaucoup plus colorées.

La bibliothèque Harold Washington? Rien de particulier!

Quel beau panier que le Longaberger Home Office! « I went to the market mon p’tit panier sous mon bras » chantait Gilles Vigneault.

Je vois le bâtiment Fang Yuan comme un radiotélescope captant les ondes venant de l’espace.

Je suis sans émotion devant la bibliothèque nationale de Minsk. C’est peut-être pour cette raison que le magazine Travel & Leisure le qualifie de laid.

Quant au UFO House, euh…comment dire! Deux grosses gueules de Pacman côte à côte!

Au Palais Idéal du facteur Cheval, je collerais l’expression bric-à-brac architectural. Ou encore celle de hangar de luxe. Un mélange d’architecture baroque et de glaise séchée qui donne une masse gluante figée dans le temps. C’est gris longtemps en tout cas! 

Le Metropolitan Cathedral de Liverpool me rappelle l’image d’ouverture de la série pour enfants Les Sentinelles de l’espace. Vous savez, les marionnettes qui jouaient dans l’espace interplanétaire? Les baby-boomers savent de quoi je parle.

The Experience Music Project de Seattle évoque à mes yeux un bon trip de LSD! Tordu comme bâtiment! Pas surprenant quand on apprend que la construction est avant tout un hommage au guitariste Jimi Hendrix, légende du monde rock et natif de Seattle.

Mais vous savez quoi? Au fond, je les trouve tous cool! Vous me voyez dans l’impossibilité de dire lequel est le plus laid! Très subjectif comme exercice. Pour les uns, ces bâtiment sont des monstres, pour les autres des bijoux! 

http://www.travelandleisure.com/articles/the-worlds-ugliest-buildings

 

 

 

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedInEmail this to someone