iStockphoto

Le vintage toujours en vogue

La fille de ma conjointe me dit : «Je ne comprends pas l’engouement pour le vintage. C’est tellement laid!»

J’ai des mauvaises nouvelles pour elle. Elle risque de trouver le temps long car une jeune professionnelle de la décoration de Québec a confié récemment à ma conjointe que le vintage ne s’essouffle pas. La mode est toujours là.

Faut dire que les goûts de la fille de ma conjointe sont résolument classiques. Par conséquent, le vintage ne fait pas partie de sa palette en décoration.

Reste que la question mérite réflexion. Pourquoi le vintage est-il si populaire? Et pourquoi l’est-il toujours après tant d’années?

Je me souviens d’avoir lu quelque part à l’époque que le vintage n’est pas une mode, mais un mode de vie. Pas mauvais comme début de réponse.

iStockphoto
iStockphoto

C’est comme le rock and roll. Beaucoup croyaient au début des années 60 que ce n’était qu’une mode, Jean-Pierre Ferland notamment. Ils se sont trompés. La musique rock s’est imposée comme un mode de vie. John Lennon l’avait annoncé d’ailleurs.

J’y vais de mon bout de réponse. Le vintage est populaire car il permet l’exercice de l’humour dans la décoration. Et Dieu sait que, en déco, peu de styles se prêtent à l’humour.

Mon frère n’est pas vintage, mais il adore les séries télévisées de l’époque. Voici des titres qui feront sourire les boomers: Chapeau melon et bottes de cuir, Jason King, Les Champions, Le Saint.

iStockphoto
iStockphoto

J’ai revu quelques épisodes. Vraiment, si le vintage vous tente, regardez l’une de ces téléséries et observez la déco. Vous allez vous amuser. N’importe quel film de James Bond incarné par Sean Connery ou Roger Moore et les deux films tournés par les Beatles peuvent s’ajouter dans le panier.

Pour être totalement vintage, mis à part les vêtements achetés dans des friperies et les accessoires de décoration, offrez-vous un modèle d’auto de l’époque : Camaro, Barracuda et peut-être Pacer. Et procurez-vous les pochettes vinyle des disques de l’époque: Juliette Gréco, Deep Purple, Robert Charlebois. Vous serez vintage jusqu’au bout des ongles.

Encore mieux: mettez la main sur les premiers ordinateurs Apple des années 70, un saladier des années 50, une bouilloire des années 40, une machine à écrire Remington ou Underwood des années 30. Installez des lumières sous votre lit pour faire sixties.

iStockphoto
iStockphoto

Le vintage est un terme de plus pour désigner le rétro. Et plus le temps passe, plus on recule les frontières du vintage. Au début, on parlait des années 50 aux années 80. Puis, on a poussé jusqu’aux années 30. Là, on flirte avec les années 20, incluant la période Charleston et l’Art déco.

Qu’on soit vintage ou non, le plus important c’est de se sentir bien chez soi. N’est-ce pas le premier but de la décoration?

Photos : iStockphoto

 

 

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedInEmail this to someone