Le vert a gagné sa bataille!

 Dans le billet précédent, le fabricant de peinture PPG Pittsburgh Paints annonçait que l’ère du développement durable avait atteint le monde des couleurs. Dorénavant, les consommateurs recherchent des couleurs qui traversent le temps. Fini le tapage visuel! Place au gris brun profond, au gris bleu asphalte, au beige chaud, au blanc crayeux neutre, à l’or et au bronze, au blanc crémeux.

Le site Laluminata.co.uk se montre d’accord: «L’époque où l’on considérait que la durabilité était une alternative sans style est révolue» dit-on.

L’écologie et l’environnement, les vedettes de l’espace occidental ces dernières années, se montrent têtus. Selon le site associatedcontent.com, ils sont là pour rester. Et quelle la couleur symbole de l’écologie? Le vert! 

Chez Benjamin Moore, on proclame que le vert est une couleur qui s’enracine solidement dans la tête des gens. Surpris? Inclinons-nous! L’environnement et le développement durable ont gagné leur bataille dans l’univers de la décoration. Au fond, qui va s’en plaindre!

Chez Sico, on décrit le vert de la façon suivante : « Les verts à venir nous en font voir de toutes les couleurs, ils se mêlent, se superposent, se jouent à saveur jaune, s’affichent en kaki et s’épanouissent en version botanique. Ils sont bien vus et bienvenus partout où le cœur vous en dit. De toutes les couleurs, c’est le vert qui plaît le plus à l’œil. Vu sa composition de jaune et de bleu, de chaud et de froid, il a un effet équilibrant où qu’il soit. Il évoque la nature et provoque l’unanimité. Ses variantes sont quasi infinies, mais toutes ont en commun la fraîcheur et l’harmonie. Un vert citron dans une cuisine crée un climat agréable et donne du zeste à tous les plats. Dans une chambre à coucher, le vert feuille nous fait rêver. Et dans une pièce familiale, il se fait convivial. »

On dit que le bleu est roi en matière d’aménagement intérieur. Mais quand on y réfléchit, on s’aperçoit que le bleu et le vert se ressemblent beaucoup. Pas mal beaucoup! Les deux couleurs évoquent la sérénité, la pureté, la tranquillité. Frais, agréable, reposant, le vert évoque les arbres, les feuillages, les plantes, les prés.

En France, on utilise parfois l’expression « Se mettre au vert » pour dire que l’on désire se reposer à la campagne pour refaire ses forces. Ça veut tout dire!

D’autres experts par contre prévoient que la morosité de la récession va pousser les gens à opter pour des couleurs plus festives. Le site Coloursofthesoul.com annonce même que l’orange, couleur aguichante par excellence, trônera sur le podium. Mais juste à côté trônera…le vert. Quelle coincidence!  

En conclusion, les sites se consacrant aux couleurs s’accordent à dire que les couleurs seront lénifiantes et sereines en 2010. Si le vert ne vous allume pas, d’autres couleurs partagent ses vertus, le bleu lavande et le turquoise par exemple. 

 

 

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedInEmail this to someone