Le plus vieux restaurant du monde

Je croyais à une attrape touristique. Le fruit d’une campagne de marketing huilée au quart de tour. Je suis toujours un brin sceptique face à des déclarations du genre. « Le restaurant le plus vieux du monde? Ben oui, ben oui! Et pis quoi encore? Moi, j’ai la machine à écrire la plus vieille du monde dans mon sous-sol! Me crois-tu? »

Sauf que cette fois-ci, le restaurant le plus vieux du monde est catalogué dans le Guinness des records. Oups! L’affaire est sérieuse.

C’est à Stockholm, capitale de la Suède, qu’il se trouve ce fameux resto. Il s’appelle « Den gyldene freden ». Pour vous épargner la torture de la prononciation, sachez que ça se traduit par « Golden Peace » en anglais. En français, ce serait quelque chose comme « La paix d’or » ou « La paix en or ». 

Je me demande, moi qui n’aie pas lu Millenium, si les personnages de Lisbeth Salander et de Mikael Blomkvist font un tour au resto dans le roman de Stieg Larsson? Simple curiosité.

Pourquoi ce bâtiment et pas un autre? Parce que l’intérieur du resto est très proche de la décoration d’origine. De plus, l’environnement extérieur n’a pratiquement pas changé. Ceux et celles qui marchent aux abords du restaurant et entrent à l’intérieur voient à peu près le même décor que les habitants de Stockholm de l’année 1722. Incroyable!

Le restaurant se dirige allègrement vers ses 300 ans d’existence. Selon Wikipedia, c’est la seule taverne typique des années 1700 encore debout aujourd’hui. Plus vieille encore que les célèbres tavernes anglaises.

Vu sa valeur patrimoniale unique, l’immeuble est la propriété de l’Académie suédoise, l’organisme qui décerne les prix Nobel à chaque année. Tous les jeudis, les membres de l’Académie s’offrent un repas au « Den gyldene freden ».

Stockholm doit beaucoup aux artistes car, sans eux, le bâtiment serait peut-être détruit aujourd’hui. Des chansons célèbres ont été écrites sur le resto par des chansonniers suédois. Mais le rôle le plus crucial fut joué par le peintre Anders Zorn qui a acheté l’immeuble en 1919 pour éviter qu’il ne disparaisse à jamais. 

C’est en écrivant le billet « Au pays de Millenium » consacré au quartier Gamla Stan, la vieille ville de Stockholm, que je suis tombé sur le « Den gyldene freden ».

Les habitués du blogue savent combien j’aime marcher dans des endroits à haute valeur historique. Si c’est votre cas, voici une adresse susceptible de vous intéresser. Un billet que j’ai écrit sur l’Espagne l’an dernier.

http://espace.canoe.ca/group/saviezvousque/blog/view/416892

(Source Wikipedia)

(Photo Mats Halldin)

 

 

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedInEmail this to someone