Le palais où Michael Jackson a cessé de respirer

 

Au cas où vous ne l’auriez pas encore vue, voilà à quoi ressemble la dernière maison de Michael Jackson, celle où il a rendu l’âme à la suite d’un arrêt cardiaque, il y a déjà une semaine. Elle se situe à Los Angeles, dans le quartier Holmby Hills, à proximité de Beverly Hills. Le roi de la pop louait ce palais pour 100 000$ par mois. Pourquoi ne pas l’avoir acheté? On dit que Jackson n’arrivait pas à se sortir la tête d’un marasme financier et le palais vaudrait autour de 40 millions. C’est pourquoi il se préparait à repartir en tournée.   

Composé de trois étages, le palais renferme sept chambres et davantage de salles de bain. Sa particularité : douze cheminées qui pointent vers le ciel. Bien entendu, l’intérieur baigne dans le luxe: meubles d’époque, lustres vertigineux, matériaux de prestige comme le marbre, etc. Un coup d’œil furtif nous rappelle vaguement le château de Versailles sous l’angle du style.  

À l’extérieur s’étend une longue piscine -chauffée bien sûr!- et des jardins somptueux qu’entretiennent jardiniers et spécialistes de l’horticulture. Vous voulez en voir plus? Le site lebuzz.info en brosse un excellent tableau sous la plume d’Isabelle Hontebeyrie qui se spécialise dans la description de maisons appartenant à des stars.       

La maison se trouvant dans la capitale américaine du cinéma, on imagine facilement l’environnement : automobiles de luxe à profusion, palmiers, pelouses impeccables, villas aussi nombreuses que bijoux et pierres précieuses dans le coffre-fort d’un membre de la famille royale d’Arabie Saoudite.

Même si Michael Jackson n’en était pas le propriétaire, on peut parier que le palais deviendra un lieu de pèlerinage. C’est tout de même à cet endroit que la légende de la musique pop a poussé son dernier soupir.

D’ailleurs, le fameux Tragical History Tour se propose de s’y arrêter une fois que fans et journalistes auront déserté les abords du palais. Cette visite guidée offre aux touristes une tournée des endroits où les stars d’Hollywood ont trépassé.

Juste comme ça : le Graceland d’Elvis à Memphis est le deuxième site touristique américain après la Maison-Blanche. Il accueille entre 600 000 et 700 000 visiteurs par année.

Gare à toi Elvis, Michael s’en vient!  

 

 

 

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedInEmail this to someone