Le marché de la revente fait marche arrière

Mai fut difficile pour le marché de la revente alors que les ventes résidentielles ont chuté de 3,1% par rapport à avril. La dernière baisse datait de janvier.

Si l’on jette un coup d’œil à mai 2011 par contre, on constate que le volume des ventes se situe à  9 % au-dessus des niveaux rapportés à l’époque.
C’est ce que démontrent les dernières statistiques de l’Association canadienne de l’immeuble (ACI), un organisme qui regroupe les intérêts de plus de 104 000 courtiers immobiliers à travers une centaine de chambres et associations immobilières au pays.

Toujours en mai, le nombre de nouvelles résidences à vendre est resté quasi identique à celui du mois d’avril avec une légère hausse de 0,3%. Tout comme le nombre de mois d’inventaire qui se fixait à 5,9. Le nombre de mois d’inventaire représente le nombre de mois qu’il faudrait compter pour vendre l’inventaire actuel au taux de ventes actuel, explique l’ACI.

Le prix moyen national d’une maison varie peu, soit 375 605$.

Conclusion du président de l’ACI, Wayne Moen: « Le prolongement prévu des taux d’intérêt bas gardera les marchés de l’habitation stables et l’accès à la propriété abordable et à la portée de nombreux acheteurs dans les mois à venir. »

Gregory Klump, économiste en chef de l’ACI, nous trace un portrait global des régions canadiennes : « L’activité dans la région du Grand Toronto était plus vigoureuse ce printemps qu’elle ne l’était l’année précédente et les maisons haut de gamme se vendent toujours rapidement. Ce marché de l’habitation étant le plus actif et l’un des plus coûteux au pays, il représente toujours le stimulant le plus important dont il faut tenir compte pour établir le prix moyen national; cependant, ce facteur était moins présent au mois de mai. Parallèlement, le marché de Calgary soutient le prix moyen national où les ventes et les prix de vente moyens sont en hausse par rapport à mai 2011. Dans l’ensemble, la croissance des prix demeure modeste alors que le marché demeure équilibré dans la plupart des régions canadiennes. »

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedInEmail this to someone