Le lambris, ce n’est pas sorcier

Lambris Chambre ISTOCKPHOTO renovation
iStockphoto LP

L’installation de cimaises, de plinthes larges, de quarts-de-rond et de lambris donne une allure champêtre qui s’harmonise très bien avec l’intérieur d’une vieille maison. Et, contrairement à ce que prétend la croyance populaire, le travail se fait assez aisément.

Plusieurs points doivent par contre être pris en considération afin d’augmenter la qualité de l’installation et améliorer l’aspect final du lambris. Ce faisant, on s’assure que le nouveau décor traversera bien le temps. Cela s’appelle joindre l’utile à l’agréable.

Le lambris étant un matériau vivant, il est primordial de tenir compte du taux d’humidité de la pièce. Le bois prendra de l’expansion ou se rétractera au fil des saisons. Il faut donc doter le lambris récemment acheté d’un taux d’humidité semblable à celui de la pièce qui l’accueillera. Pour y parvenir, on laisse les emballages de lambris traîner dans la pièce pendant quelques jours avant d’entreprendre les travaux.

Assurez-vous de bénéficier d’un fond de clouage adéquat. Si le mur est nouveau, l’installation de fourrures de bois perpendiculaires au lambris s’avère idéale, selon l’orientation désirée évidemment. Si le mur a déjà bénéficié d’un recouvrement, l’utilisation de point de colle est recommandée si l’on veut s’assurer que la pose soit solide.

Prenez les dimensions du mur autant dans la partie supérieure que dans la partie inférieure. Cela vous aidera à équilibrer les lattes de bois car vous n’obtiendrez probablement pas les mêmes mesures. Divisez les dimensions obtenues par la largeur des lattes de lambris que vous avez choisies. La mise en place du lambris sera plus facile si vous avez au moins un pouce de matériel.

Voici un cas concret:

Dimension du mur près du plafond 144 pouces
Dimension près du plancher 145 pouces
Largeur du lambris 3 pouces

Dans le haut du mur, aucun problème à l’horizon car toutes les lattes de bois seront complètes. Au  bas du mur par contre, il reste un pouce à combler. La mise en place d’une portion de latte de zéro à un pouce se révèle donc difficile. Pour corriger le problème, suffit de débuter par une demi-latte de lambris. Vous vous retrouverez à la fin du travail avec une demi-latte en haut et presque une latte complète vers le bas. Et voilà, le tour est joué.

Ne pas oublier que la verticalité de la première latte au départ est importante. Ajustez si nécessaire la largeur de la première planche afin d’obtenir la verticale pour la prochaine latte. Une vérification fréquente de la verticale (environ tous les douze pouces) évitera les désagréments.

Lambris_Installation_CASARAZZI_renovation
Casarazzi

Mesurez et coupez les planches de lambris selon la hauteur de votre mur. Attention, là aussi la longueur peut varier. Il faut donc éviter de couper trop de pièces de bois à l’avance.

Les mêmes principes s’appliquent pour la pose de lambris à l’horizontale.

Finalement, osez peindre ou teindre les planches de lambris avec des couleurs de votre choix. La photo ci-joint vous offre un avant-goût de l’effet sobre et chic du violet marié aux teintes argentées.

Soyez patient, un travail bien fait vous rendra fier de vous.

 

 

Photos : iStockphoto LP et Casarazzi

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedInEmail this to someone