Le futur est présent

Le moment est venu de changer votre comptoir de cuisine pour faire place à une table de cuisson induction qui révolutionne le monde des grands et petits chefs cuisiniers.

En cherchant à savoir si le prototype William avait « fait des petits » au Canada, j’ai trouvé son semblable : la table de cuisson induction Full surface CX 491 de la compagnie allemande Gaggenau.

Mais laissez-moi d’abord vous présenter le prototype William de Glen Beck. C’est une table de cuisson induction qui chauffe jusqu’à 21 casseroles en même temps! Les 1500 senseurs-inducteurs indépendants de chaleur en forme d’alvéoles d’abeilles (hexagones) détectent la forme de chaque casserole. Ils permettent une cuisson induction seulement dans la surface détectée. Un écran tactile permet de contrôler la cuisson de chaque casserole.

CX 491 de Gaggenau. Photo autorisée par Signature Bachand

La table de cuisson induction William reste introuvable sur le marché pour l’instant. Mais la CX 491 Gaggenau vient de faire son entrée au Québec comme m’informait Pascal de Signature Bachand. L’endroit où trouver les électroménagers à la fine pointe de la technologie.

La table de cuisson induction Full surface CX 491 de Gaggenau n’a pas 1500 mais 48 micros inducteurs qui détectent la forme, la taille et la position des casseroles. Quatre au maximum. Un écran tactile permet de contrôler, par exemple, la température et le temps de cuisson de chaque casserole.

La chaleur est produite dans la casserole, non dans la zone de cuisson. Pas de surface brûlante autour de la casserole ou après avoir enlevé votre plat. Facile de nettoyer un dégât.

Un des plus grands avantages est qu’on peut dire Bye! Bye! au bain-marie et à la mijoteuse! La température, même basse, reste constante. Toute commande de changement de température est instantanée. Nous pouvons donc cuisiner en toute quiétude nos mets délicats et nos plats à mijoter sans risque de les faire surchauffer.

Le plus grand avantage se retrouve dans la liberté de mettre notre casserole ronde, carrée ou rectangulaire là où bon nous semble sur la surface lisse en vitrocéramique. On peut donc les placer n’importe où et n’importe comment! Mais pas n’importe quelle casserole.

Comment savoir si vos casseroles sont conçues pour la cuisson induction ?

Est-ce que vos casseroles ont un dessous en métaux ferreux : acier ou fer ? Oui? Parfait!

La raison : on a besoin d’un matériau magnétique pour transférer l’énergie (chaleur) à son contenu. Vous aurez compris que les plats de pyrex, cuivre et aluminium ne sont pas adéquats.

Toute surface de cuisson demande de respecter certaines règles de sécurité pour prévenir les accidents et les dangers pour la santé. La table à cuisson induction ne fait pas exception.

Un avis pour la sécurité pour toutes les surfaces à induction a été émis en Suisse. Il importe d’en prendre connaissance.

Pascal, de Signature Bachand, m’informait que la CX 491 de Gaggenau est la toute première dans son genre au Québec. Gaggenau teste le marché nord-américain avec ce modèle. D’autres modèles ne sont disponibles qu’en Europe ou ailleurs dans le monde.

Sources d’information pour le prototype William : d’abord sur YouTube, puis sur le site de James Dyson Award et celui de Glen Beck.

Sources d’information pour la table de cuisson induction CX 491 de Gaggenau : Pascal de Signature Bachand et Gaggenau.

Liens:

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedInEmail this to someone