L’assurance prêt hypothécaire bondit

En moins d’une semaine, deux importants assureurs ont annoncé une hausse des primes d’assurance prêt hypothécaire. Signe de nervosité?

iStockphoto
iStockphoto

Le 2 avril, la Société canadienne d’hypothèque et de logement (SCHL) annonçait que, à partir du 1er juin, les primes d’assurance prêt hypothécaire dans le cas des acheteurs dont la mise de fonds est inférieure à 10 % allaient grimper d’environ 15 %.

Cela se traduira en moyenne par une hausse d’environ 5 $ par versement. La SCHL rappelle qu’elle évolue dans une sphère commerciale. L’organisme gouvernemental doit donc suivre le marché.

«Les primes exigibles pour les acheteurs qui versent une mise de fonds de 10 % ou plus, ainsi que celles s’appliquant aux produits d’assurance de portefeuille et pour immeubles collectifs de la SCHL demeurent inchangées. Les prêts hypothécaires déjà assurés par la SCHL ne sont pas visés», lit-on dans le communiqué de presse.

Voici quelques grandes lignes du document de la SCHL :
L’assurance prêt hypothécaire protège les prêteurs contre les défauts de paiement et permet aux emprunteurs de faire l’acquisition d’une habitation avec une mise de fonds minimale de 5 %, tout en bénéficiant de taux d’intérêt comparables à ceux qui sont consentis aux emprunteurs faisant une mise de fonds de 20 %. L’assurance prêt hypothécaire est exigée habituellement par les prêteurs lorsque l’emprunteur effectue une mise de fonds inférieure à 20 % du prix d’achat de l’habitation.

Le nouveau barème des primes de la SCHL s’appliquera aux nouvelles demandes d’assurance prêt hypothécaire présentées le ou après le 1er juin 2015. Quant au barème actuel, il s’appliquera aux demandes transmises à la SCHL avant le 1er juin 2015, quelle que soit la date de clôture. Comme c’est déjà le cas, les renseignements complets sur l’emprunteur et la propriété doivent figurer dans la demande d’assurance prêt hypothécaire transmise à la SCHL.
La majoration des primes d’assurance vise les prêts relatifs à des propriétés comptant 1 ou 2 logements et consentis à des acheteurs dont la mise de fonds est inférieure à 10 %.

La prime d’assurance prêt hypothécaire perçue par la SCHL correspond à un pourcentage du montant du prêt établi en fonction du rapport prêt-valeur. La prime peut être acquittée en un seul versement ou, comme c’est plus fréquemment le cas, être ajoutée au capital du prêt et amortie sur la durée du prêt au moyen des versements hypothécaires périodiques.

En 2014, le montant moyen d’un prêt assuré par la SCHL dont le rapport prêt-valeur était de 95 % s’élevait à 252 530 $. Si l’on se fonde sur ce chiffre, pour l’acheteur canadien moyen, la majoration des primes donnera lieu à une augmentation d’environ 5 $ de ses mensualités hypothécaires. Il ne devrait donc pas y avoir d’effet tangible sur les marchés de l’habitation.

Quatre jours plus tard, le 6 avril, c’était au tour de Genworth Canada d’annoncer une hausse d’environ 15 % des primes d’assurance prêt hypothécaire des acheteurs de maison dont la mise de fonds est inférieure à 10 %.

La hausse entrera en vigueur le 1er juin.

«En guise d’illustration, un nouvel acheteur de maison typique contractant un prêt hypothécaire de 300 000 $ à un ratio prêt/valeur de 95 % verra ses mensualités hypothécaires augmenter d’environ 6 $ (selon un taux d’intérêt de 2,97 % pour une période d’amortissement de 25 ans)», lit-on dans le communiqué de presse de Genworth.

Pour en savoir davantage: www.genworth.ca.

Photo : iStockphoto

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedInEmail this to someone