L’alu m’allume!

L’aluminium inspire plus d’un créateur. Léger et résistant, il est facile à entretenir et à transporter! Nous avons trouvé pour vous des meubles en aluminium du côté québécois et du côté de nos cousins européens qui nous offrent, en prime, une touche historique et des conseils d’entretien.

Pressed chair créée par Harry Thaler (www.harrythaler.it)

L’engouement des meubles en aluminium s’explique par leurs caractéristiques qui s’adaptent bien au climat canadien. Au Québec, plusieurs modèles de meubles de jardin sont offerts en aluminium. Chez Patiorama à Québec, ils recommandent les meubles en fonte d’aluminium[1], plus lourds, pour les endroits venteux. Vos chaises en aluminium extrudé risquent de partir au vent!

Du côté européen, Harry Thaler a créé la chaise déco en aluminium Pressed Chair (voir photo). Disponible en plusieurs couleurs, elle s’adapte à votre décor. Une pièce découpée dans une mince feuille d’aluminium de 2.5 mm sera pliée pour donner vie aux pattes et au dossier, et le tour est joué! Légère, la chaise se soulève d’un doigt! Ne vous inquiétez pas, elle supporte le poids d’un adulte! Du côté écolo, la fabrication de cette chaise ne génère aucune perte de matériel et est 100 % recyclable, affirme-t-on.
Pacific, compagnie à Paris, offre aussi des meubles en aluminium. Mais le plus intéressant pour nous fut de trouver un résumé historique et des informations utiles sur l’aluminium.

Un peu d’histoire.
« L’aluminium fut isolé pour la première fois en 1825 par le chimiste danois Hans Oersted lors d’une réaction chimique impliquant un amalgame au potassium. Le chimiste allemand Friedrich Wöhler améliora le procédé d’Oested en utilisant le potassium métallique entre 1827 et 1845. En France, Henri Sainte-Claire Deville obtint le métal en réduisant le chlorure d’aluminium avec le sodium (métal) en 1854. Soutenu par Napoléon III, il créa un atelier expérimental et présenta les premiers lingots d’aluminium pur à l’Exposition Universelle de Paris, en 1855. »

La fabrication, le recyclage et l’entretien
« A l’état naturel, l’aluminium présente une couche dénommée alumine qui le protège de l’oxydation mais est aussi sujette à la corrosion. Procédé spécifique de l’aluminium, l’anodisation consiste à former une couche protectrice d’alumine qui assure à ce dernier une excellente résistance aux agressions atmosphériques tout en conférant au métal son bel aspect, brillant ou satiné. Elle consiste en une électrolyse en milieu acide. »

« L’aluminium recyclé sert à fabriquer des vélos, des bâtons de baseball, des pièces d’automobile, des meubles de jardin. Les meubles fabriqués à partir de l’aluminium vierge peuvent durer plus longtemps que les meubles fabriqués à partir de l’aluminium recyclés. Ils ont une durée de vie qui peut aller jusqu’à 15 ans.

«Pour entretenir et conserver les meubles en aluminium, il faut utiliser un nettoyant non abrasif tout usage répandu sur une éponge ou un chiffon. Rincez avec une éponge ou un chiffon essoré après avoir été plongé dans de l’eau propre; asséchez avec un chiffon propre et doux. »

Êtes-vous aussi allumé par l’alu qu’eux?
Sources : www.harrythaler.it

http://www.blog-deco-maison.com/objets-mobilier-deco/chaise-fauteuil/
http://www.patiorama.com/meubles-de-jardin/fonte-daluminium-et-aluminium-extrude/
www.signegarneau.com
http://www.pacific-compagnie.net/meubles-aluminium.html

[1] Selon Wikipedia, on devrait dire aluminium moulé car cela n’a rien à voir avec la fonte, c’est un alliage léger.

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedInEmail this to someone