Lâcher son fou dans la chambre à coucher

La chambre à coucher est une pièce unique à décorer. Elle est la seule où parents, amis et étrangers n’ont pas accès. Ces gens traversent la salle de séjour, la cuisine et la salle de bain, mais pas la chambre à coucher. Donc, nous sommes libres de décorer comme bon nous semble, de jeter notre dévolu sur une décoration fofolle ou d’époque.

L’envie vous prend de refaire la déco de votre chambre? Ce ne sont pas les options qui manquent.

Le style classique se défend toujours très bien. Sobre et discret, du verre à profusion, des moulures pour modifier les volumes, parfois un papier peint à l’ancienne. De nombreux bibelots, ces deux vases de chaque côté du lit. Cette étagère d’angle surmontée d’un bouquet de fleurs paraît inoffensive et pourtant! Souvent le blanc et le crème comme couleurs appellent l’intimité. Le gris aussi.

Une coche vers le haut et on entre dans l’éclat d’une chambre somptueuse. Le turquoise, le violet, le mauve procurent un effet de royauté. Des moulures à profusion donnent un look de richesse. Du velours ou du boutis comme linge de lit achèvent l’effet majestueux qui se dégage de la chambre, auquel contribuent ce fauteuil ou tête de lit capitonné, ces rideaux de velours et le lit baldaquin.

iStockphoto
iStockphoto

Le rustique ne manque pas de charme non plus. Prédominance du bois, crochets au mur ou patère antique, osier, coffre ou banc s’allongeant au bout du lit, armoire ancienne, bouquet de fleurs séchées sur une table rustique, couvre-lit patchwork. N’oubliez pas qu’il existe aussi des tentures murales, des vitraux et des tableaux patchwork. Le blanc, le terracotta et le jaune reviennent souvent comme couleurs.

Voilà le contemporain qui s’éclate! Motifs géométriques et espace linéaire, utilisation du verre, du chrome, de l’aluminium et de l’inox, le laqué qui joue du coude, un éclatement de la dimension des accessoires qui va de l’excessivement petit à l’excessivement grand, mur sombre pour mettre en relief les appliques murales, opposition du noir et du blanc que viennent compléter le rouge ou le bleu ou le gris.

iStockphoto
iStockphoto

Une coche vers le haut et le look industriel occupe tout l’espace. Lit et meubles de métal et de formes massives, miroirs lourds, une obsession de couleurs froides à laquelle se mêlent parfois le gris et l’argent. La froideur du look industriel procure des sensations fortes à bien des gens.

À l’opposé s’agite la chaleur de l’Arabie et l’atmosphère des Milles et une Nuits. Lit douillet, table basse, poufs marocains, voile à la fenêtre, tapis de Turquie et coussins turcs, lit baldaquin où vous pourrez ouvrir et fermer plusieurs étoffes aux couleurs chaudes: rouge, safran, ocre. Sinon ce sera un immense voile léger, frou-frou et transparent.

Le kitsch ferme la marche avec son humour inépuisable. Comme ce podium en guise de table de chevet ou ce vieux souvenir acheté à Las Vegas. Suffit parfois de mélanger plusieurs styles pour donner un effet anarchisant qui apporte gaieté et joie de vivre.

La chambre à coucher est une pièce où l’on succombe à la tentation de la couleur. Exemples: des murs très sombres, noir ou prune, afin d’attirer le regard sur un lit d’un blanc immaculé. Ou le contraire: une pièce toute blanche pour mettre en relief des meubles de bois foncé et un couvre-lit de couleur aubergine.

Sinon, on s’amuse avec des combinaisons audacieuses: le gris avec le mauve, le crème avec le violet, l’orange avec le noir entrecoupé de blanc pour alléger.

Photos : iStockphoto LP

Consultez les ouvrages ci-dessous pour d’autres idées.

 

Références :
Chambre pour tous les goûts en 60 exemples, Éditions Marie-Claire, 2004, 124 pages
Autour des chambres à coucher, Joséphine Valmont, Massin, 2007, 119 pages
Chambres par Alberto Pinto, Flammarion, 2006, 255 pages

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedInEmail this to someone