iStock

La révolution du béton

Vous êtes réfractaire au béton? C’est gris, dites-vous, froid, moche, uniforme, vieux jeu. Même le mot «béton» vous repousse. Mais il y a belle lurette que le béton n’a plus les deux pieds dans le ciment! La preuve: il existe un béton qui génère de la lumière en raison des fibres optiques lumineuses qu’il renferme. On continue?

Il y a le béton translucide qui laisse passer la lumière naturelle, le béton autonettoyant et dépolluant, le béton qui scintille, le béton qui reproduit des photos, le béton qui change de couleur. Tout ça risque d’envahir le marché sous peu.

Le bon vieux béton traditionnel est facile d’entretien, résistant, imperméable, massif. À l’origine réservé aux bâtiments industriels et à l’architecture, le béton s’est taillé une place au soleil parmi les matériaux décoratifs au fil des années.

iStock
iStock

Le béton n’est pas un matériau noble, mais il met en valeur les matières naturelles comme le bois, la pierre et l’ardoise. Comme revêtement au sol, il se range sans gêne aux côtés d’un de ces matériaux pour assurer une variété au niveau des planchers. On l’a même vu s’associer avec des carreaux en terre cuite.

Comme revêtement mural, le béton s’expose sans honte avec le métal, le verre, la pierre et le bois. S’il s’expose en solo, il le fait parfois avec des plaques de marbre intégrées ou des billes de polystyrène, ce qui donne un look particulier. Fantaisiste à ses heures, le béton mural affiche désormais des empreintes esthétiques: un froissement de drap, une peau de reptile, un effet dentelle, des veines de bois, une mosaïque. Il arrive que les dalles murales se transforment en bas-reliefs pour plus de somptuosité.

Le béton est le champion de la surface dans la déco, ce qui se prête bien au minimalisme et au look industriel. On voit un même plancher s’étendre d’une pièce à l’autre, ou une salle de bain presque entièrement «coulée» dans le béton: cabine de douche, baignoire, étagère y compris.

Trop gris le béton? Mais c’est du passé, ça. Des pigments saupoudrés font éclater les couleurs chaudes comme les couleurs froides. Des tons vivifiants dansent sur le sol et prennent les murs d’assaut.

iStock
iStock

Même gris, le béton permet à des couleurs franches comme le rouge ou le bleu de s’afficher sans pudeur par le jeu des contrastes. Et puis, le gris du béton apporte douceur et sérénité dans une pièce si le jeu esthétique est habilement mené.

Si vous aimez le côté écolo-rustique, un béton lissé de couleur sable au sol ou imitant le granit évoque la nature.

L’idée d’un sol ou d’un mur en béton ne vous dit rien, mais vous aimez quand même l’aspect minéral du béton? Peut-être que les meubles en béton trouveront grâce à vos yeux: table, canapé, chaise, tabouret, banquette, étagère, tête de lit, pied de lampe, horloge. Sinon, ce peut être le plan de travail ou le dessus du comptoir dans la cuisine.

iStock
iStock

Le béton d’aujourd’hui avec sa finition n’a plus grand-chose à voir avec le béton traditionnel. C’est davantage des revêtements à effet béton. Le ciment comme liant est remplacé par d’autres produits. Résine et fibres offrent un béton léger avec lequel la déco s’amuse follement.

Prenez le temps de naviguer sur le Web, comme Google Images, ou ouvrez les pages des deux bouquins mentionnés ci-dessous. Des idées de déco fleuriront dans votre tête.

Références
Le béton dans la déco, plus de 90 réalisations, Massin, Marie-Pierre Dubois-Petroff, 2011, 95 pages

Béton et décoration, Isabelle Bonte, photographies Éric Thierry, Fleurus, 2009

Photos: iStock

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedInEmail this to someone