La maison parfaitement ronde

Qui dit yourte dit Mongolie. Cette maison ronde conçue par les nomades fait partie des traditions en termes d’habitation dans les steppes de l’Asie centrale.

Principalement en feutre, matériau d’isolement par excellence, la yourte se monte et se démonte en quelques heures, certaines en moins de trente minutes. Voilà pourquoi les envahisseurs mongols ont trimballé la yourte partout où ils allaient en Europe dans leurs guerres de conquête au cours des années 1200. Souvenez-vous : Attila, Gengis Khan, la fameuse Horde d’Or qui semaient la panique de la Russie à la grande muraille de Chine en passant par la Hongrie.

Il fut un temps où on transportait les yourtes sur des roues. C’était dans les premières années d’existence de ce type d’habitation, il y a 2000 ans environ.  La maison est devenue plus légère au fil des années, sans doute pour répondre aux besoins des nomades.

Une seule et grande pièce, des lits aménagés de chaque côté, une table, des coffres de bois en guise d’espace de rangement, une porte tournée vers le soleil du sud mais pas de fenêtres, voilà l’intérieur d’une yourte classique. Il existe aujourd’hui des yourtes plus grandes pouvant atteindre  six à huit mètres de diamètre et une hauteur de plus de deux mètres.

La yourte est un peu la cousine de nos tentes de camping ou du tipi indien. Elle reste encore l’un des types d’habitation les plus appréciés dans les steppes de l’Asie, même en 2011.

Si le coeur vous en dit, vous pouvez toujours dormir dans une yourte au Québec. Le réseau Parcs Québec compte 28 yourtes réparties sur le territoire. La tente est une toile ronde montée sur un plancher de bois franc. Un puits de lumière surmonte l’habitation. Contrairement à la yourte traditionnelle, les fenêtres sont abondantes.

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedInEmail this to someone