La maison de l’horreur

Certainement l’une des maisons les plus célèbres du monde. Aucune mégastar ne l’a habitée, aucun cataclysme naturel ne s’est abattu sur elle, elle figure encore moins sur le palmarès des plus belles propriétés.

Elle a une seule particularité : on y a tourné le fameux film : Amityville la maison du diable.  Le film, lui, figure parmi les superproductions de l’histoire du cinéma consacrées au suspense et à l’horreur.

Le look n’a rien de dévastateur. L’architecture emprunte au style colonial hollandais. Rien d’étonnant quand on sait que les premiers habitants européens de l’île Long Island, sur laquelle se trouve la maison,étaient hollandais, New York s’appelant New Amsterdam à l’origine. 

Construite en 1928 au 112 Ocean Avenue, la propriété comprend cinq ou six chambres à coucher. C’est plus gros qu’un vulgaire bungalow de banlieue, mais nous sommes encore loin d’un manoir du Mississipi.

Des milliers de curieux visitent la propriété d’Amityville chaque année, surtout lors de la fête de l’Halloween, mais le film n’est pas le seul facteur qui explique la popularité de la maison. Oh que non!

Bien avant le tournage du film d’horreur en 1979, qui l’agratifié d’une nomination aux Oscars, la maison défrayait déjà les manchettes.Lors d’une nuit tragique, le 3 novembre 1974, l’aîné d’une famille de sept membres avait tué ses parents et ses frères et sœurs pendant leur sommeil.Ronald Jr DeFeo fut reconnu coupable.

Après le meurtre, la maison fut mise en vente. Prix demandé : 80 000$. Il faudra attendre plusieurs mois avant de trouver un acheteur.

À l’hiver 1975, soit quatre ans avant la réalisation dufilm, la famille Lutz achète la maison. Au moment de la bénédiction, le prêtre invité affirme entendre une voix qui lui suggère de déguerpir. Suivirent d’autres activités paranormales inquiétantes (voir Wikipedia). La famille Lutzs’enfuit de la maison au bout d’un mois. Par contre, les futurs propriétaires n’ont jamais signalé quoi que ce soit d’anormal.

N’empêche : la famille Lutz nourrit l’écrivain JayAnson qui fera un best-seller à partir de leur histoire.

Bref, la maison renferme assez de matière brute pour nourrir l’imaginaire d’un être porté vers le côté obscur de la nature humaine. Ce qui explique la multiplication des légendes, mythes et mensonges.

La maison a été mise en vente en mai dernier. Prix demandé : 1,1 million US.

Aux passionnés de maisons hantées je vous conseille les billets consacrés au Dakota Building (où John Lennon a été tué), à la maison aux sept pignons et à différentes histoires regroupées.

Voici les liens dans l’ordre :

http://espace.canoe.ca/group/saviezvousque/blog/view/423292

http://espace.canoe.ca/group/saviezvousque/blog/view/423672

http://espace.canoe.ca/group/saviezvousque/blog/view/385612

http://espace.canoe.ca/group/saviezvousque/blog/view/479342

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedInEmail this to someone