iStock

Faire ou ne pas faire inspecter: cas vécus

La tentation est forte d’acheter une propriété sans la faire inspecter de fond en comble. De toute façon, se dit-on, la mise de fonds a gobé tout le budget. Et on connaît quelqu’un qui va le faire gratuitement.  Voici une liste de mauvaises surprises qui vous attendent. Demandez-vous si ce «quelqu’un qui va le faire gratuitement pour vous» possède assez de connaissances pour flairer tous ces vices lors de son inspection.

La liste se fonde sur des cas vécus qui nous ont été rapportés au fil des ans.

  1. Le ventilateur intégré au plafond de la salle de bain datait du temps des fossiles. S’il a tenu le coup à travers les dernières années, c’est parce que le propriétaire était l’unique occupant des lieux. Lorsque la nouvelle famille a emménagé, des problèmes d’humidité sont apparus, le nombre de douches quotidiennes s’étant multiplié par cinq.
  2. La fournaise au sous-sol semblait en état de fonctionner. Dès le premier hiver, le nouveau propriétaire a fait face à des difficultés majeures. Normal : la fournaise avait dépassé sa durée utile.
  3. Les premières belles journées chaudes du printemps étant arrivées, les adolescents avaient invité leurs ami(e)s. Tout le monde s’est rassemblé sur la galerie latérale pour profiter du soleil. Tout à coup, un bruit de craquement. La galerie était en train de céder.
  4. L’acheteur avait remarqué des taches et des fissures sur les fondations, mais rien de catastrophique. Il a signé. La catastrophe est survenue après la signature. Et la facture fut catastrophique, sans compter le passage devant le tribunal.
  5. Dès le premier hiver, des glaçons massifs se sont multipliés autour de la maison. Le nouveau propriétaire devait régulièrement les faire tomber pour éviter les accidents. Il s’informe. Diagnostic : la propriété est aux prises avec de graves problèmes d’humidité et de circulation d’air.

Tous les cas répertoriés, trop longs à énumérer ici, concernent l’électricité, la plomberie, la menuiserie, un vice caché dans un mur, etc.

Vaut mieux peut-être retarder l’achat d’une propriété, le temps de trouver les fonds nécessaires pour faire inspecter la maison par un professionnel, soit quelqu’un capable d’aller au-delà des problèmes apparents.

Songez-y! Si vous refusez de faire inspecter votre maison pour économiser quelques dollars, non seulement vous ne gagneriez rien, mais vous perdrez beaucoup de dollars.

Si vous êtes chanceux, celui ou celle qui vend la maison acceptera peut-être de baisser le prix qu’il exige. D’autant plus que vous aurez un argument de taille entre les mains : le rapport détaillé d’un professionnel.

Soyez présent lors de l’inspection. L’inspecteur a le devoir de vous expliquer les travaux à venir, les rénovations les plus urgentes et les moins urgentes et les échéanciers.

Photo : istock.com

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedInEmail this to someonePrint this page