iStock

Inondations: règles et conseils

Voulant venir en aide au plus grand nombre de propriétaires victimes d’inondations au Québec, qui réintègrent leur domiciles, Via Capitale offre un résumé des conseils dispensés par plusieurs organismes spécialisés. L’espace étant restreint, nous nous limitons à une phrase par organisme. Libre à vous de consulter les sites Web s’il y a absence de lien.

Le gouvernement du Québec offre une série de conseils à suivre lorsque vous franchirez la porte de votre domicile concernant les intoxications au monoxyde de carbone, le rebranchement du chauffage,  les travaux de nettoyage, le danger des moisissures, le nettoyage du terrain, etc.

Le Barreau du Québec a mis en ligne une trousse d’information juridique en lien avec les inondations. De plus, les propriétaires sinistrés peuvent appeler au 1 844 954-3411 pour obtenir les coordonnées d’un avocat bénévole donnant de l’information juridique par téléphone. Il y a également le guide Inondation 2017 au Québec –Aspects juridiques qui traite entre autres de la couverture d’assurance, des aides gouvernementales, de la relation employeur employé, etc. Rappel du Barreau : «Les citoyens sinistrés doivent lire attentivement leur contrat d’assurance habitation afin de vérifier s’ils ont souscrit ou non à une assurance frais juridiques. Cette assurance pourrait leur permettre d’obtenir des avis juridiques ou encore couvrir certains recours nécessaires à la suite des inondations.»

Le Regroupement des gestionnaires et copropriétaires du Québec (RGCQ) rappelle que les copropriétés peuvent être protégées par une couverture adéquate en cas d’inondation. Seule condition : il faut y avoir souscrit, que ce soit au moment de la souscription d’un contrat d’assurance, ou par la suite.

Pour les travaux de remise en marche et de réparation des systèmes de plomberie, de chauffage, de climatisation et de ventilation, la Corporation des maîtres mécaniciens en tuyauterie du Québec (CMMTQ) a conçu diverses listes de vérifications à faire et des travaux à réaliser.

Hydro-Québec a annoncé sur son site plusieurs mesures pour aider les sinistrés : ligne téléphonique 1-888-385-7252 option 1, assouplissement des difficultés de paiement, redevance d’abonnement non facturée, aucuns frais pour le rebranchement et d’autres mesures.

Hydro-Québec demande à chacun de ses clients touchés par les inondations d’appeler au numéro ci-haut avant de rebrancher quoi que ce soit.

iStock
iStock

Côté assurance, le Bureau d’assurance du Canada (BAC) conseille aux sinistrés de communiquer avec leur assureur ou leur courtier le plus vite possible afin de vérifier l’étendue du contrat d’assurance. De plus, les sinistrés ont accès à de l’info, du lundi au vendredi de 8 h 30 à 16 h 30, au 514 288-4321 (région de Montréal)  ou le  1 877 288-4321 (ailleurs au Québec). Sinon, c’est le site Web.

La Régie du bâtiment du Québec y va de ses propres conseils et règles à suivre sur son site Web concernant les installations électriques, le nettoyage des moteurs électriques (prises de courant, chauffe-eau, etc.), appareils fonctionnant au gaz, radiateur de construction fonctionnant au propane, etc. La RBQ vous rappelle que l’entrepreneur électricien est la seule personne autorisée à effectuer des travaux sur des installations électriques.

Plusieurs institutions financières ont annoncé des reports de paiement, des mesures d’allégement des frais et un assouplissement du crédit.

Gaz métro: aucun frais ne sera chargé à la clientèle pour l’interruption de l’alimentation en gaz naturel et ne le sera pour la remise en gaz des branchements. Pour d’autres infos : 1-800 878-6202.

Photos: iStock.com

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedInEmail this to someonePrint this page