iStock

Ce que le courtier veut savoir

Que recherche le propriétaire ou futur propriétaire quand vient le moment de contracter, de renouveler ou de refinancer une hypothèque? Comment se comporte-t-il et à quoi s’attend-il?

Les réponses risquent d’intéresser le courtier soucieux de vouloir améliorer la qualité de ses services auprès de ses clients, souvent avides d’informations de toutes sortes. D’ailleurs, comme on le verra plus bas, les gens se tournent souvent vers leur courtier pour les interroger au sujet de l’emprunt hypothécaire.

La Société canadienne d’hypothèque et de logement (SCHL) publiait récemment son enquête annuelle portant sur les emprunteurs hypothécaires.

Voici les principales conclusions livrées intégralement. Apportez une attention particulière au deuxième point.

  • Les emprunteurs hypothécaires utilisent de plus en plus la technologie mobile et se tournent vers les médias sociaux pour recueillir de l’information sur les prêts hypothécaires.
  • Les accédants à la propriété et les emprunteurs qui ont recours à un courtier sont les plus susceptibles d’utiliser les médias sociaux pour recueillir de l’information sur les prêts hypothécaires.
  • Les emprunteurs recevant des conseils sur les stratégies de gestion hypothécaire à long terme étaient deux fois plus nombreux à affirmer qu’ils étaient tout à fait d’accord pour recommander leur conseiller hypothécaire à leur famille et à leurs amis.
  • Les accédants à la propriété sont plus susceptibles de demander conseil à des membres de leur famille et à des courtiers immobiliers.
  • Les coûts imprévus sont la principale source de préoccupation pour les accédants à la propriété.

L’enquête de la SCHL a été réalisée au mois de mars dernier auprès de 3 006 emprunteurs hypothécaires récents – tous principaux décideurs – ayant contracté ou renouvelé un emprunt hypothécaire ou obtenu un prêt de refinancement au cours des 12 derniers mois. De ce nombre, lit-on dans le communiqué de presse de la SCHL, 62 % ont renouvelé leur prêt, 18 % ont demandé un prêt de refinancement et 20 % ont contracté un prêt achat (11 % pour les accédants à la propriété et 9 % pour les acheteurs déjà propriétaires).

Photo: istock.com

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedInEmail this to someone