iStockphoto LP

Il volait dans les chalets depuis 30 ans

La plupart des propriétaires de chalets ont mis la clé dans la porte pour l’hiver ces dernières semaines. Sinon, ils sont sur le point de le faire. Beaucoup d’entre eux dorment ou dormiront mal pendant un certain temps. Et si un individu cambriolait le chalet d’ici le retour du printemps?

Pendant presque trente ans, des propriétaires de chalets d’une région du Maine aux États-Unis ont mal dormi. Pendant presque trente ans, peu importe la saison, des vols se sont multipliés dans le centre du Maine. Beaucoup de propriétaires croyaient à l’hypothèse d’un seul voleur. La police, elle, n’y croyait pas. Du moins au début.
On appelait l’homme «le fantôme du Maine» car personne ne le croisait. Des enquêteurs ont commencé à en faire une obsession. Un propriétaire laissait même une note à l’intérieur du chalet, suppliant le cambrioleur de mettre fin à ces vols.

iStockphoto
iStockphoto

Puis, un beau jour, l’homme s’est fait coincer par un «ranger» durant un cambriolage. Il s’appelait Christopher Knight. Ayant grandi dans le Maine où il est né, l’homme avait pris le bord de la forêt sur un coup de tête, vingt-sept ans plus tôt à l’âge de vingt ans. Durant tout ce temps, il avait survécu dans la forêt où il s’était dressé un camp. Pour manger, il cambriolait les chalets.

L’histoire est si invraisemblable qu’elle se trouve même sur un site de Wikipedia. On apprend que «l’ermite du Maine» aurait commis quelque 1000 vols, à raison d’une quarantaine par année. La nouvelle de son arrestation en 2013 a fait le tour du monde.

Knight a reconnu que ce qu’il faisait était mal. Mais aux yeux des enquêteurs et du procureur de la couronne, l’homme n’avait rien d’un criminel.

Toute l’histoire est magnifiquement racontée par le journaliste Michael Finkel. Ce dernier a réussi à approcher l’ermite à force de patience et à lui soutirer des confidences, ce qui crée un dialogue fascinant à la manière d’Ernest Hemingway.

Une histoire à lire.

Photo: iStockphoto LP

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedInEmail this to someone