Il ose!

Cela sort de l’ordinaire. Certains tomberont en amour, d’autres pas. Mais ça vaut la peine d’être vu.

Christopher Guy designer, Fraser Mobilier (droits réservés)
Christopher Guy designer, Fraser Mobilier (droits réservés)

Le style du designer international Christopher Guy se résume en un seul mot : « Ose! ». Christopher ose faire autrement. Ose surprendre avec des rouges qui font battre les cœurs. Ose la sensualité dans des courbes généreuses jusqu’aux plus fines. Ose donner une place de choix à des accessoires comme sa série de miroirs gigantesques dont on parlera plus longuement demain. Ose varier l’ambiance en passant du coquin au cocooning et toujours avec un chic assuré. Ce qui ressort le plus, c’est l’androgynie de son style. Ni trop féminin, ni trop masculin. Sans compter son côté globe-trotter:  un symbole grec par ci, une touche espagnole par là, avec un fond français, parfois anglais et j’en passe.

Lorsqu’on prend le temps de choisir un ameublement qui nous fait battre le cœur, celui-ci peut devenir éternel, ou du moins laisser une trace indélébile. À moins que vous ne soyez du type feu de paille.
Et puis le défi, quand on vit à deux, c’est d’avoir le même coup de cœur. Sinon, on s’aménage une pièce privée à son goût.

Je vous invite à visiter les pages Web de Christopher Guy.com et celles de ItemDecor dédiées à ce designer.

D’abord, ces pièces vêtues de blanc, de noir et de rouge dont voici un exemple sur la photo. Ou devrais-je dire, de crème glacée trois couleurs avec le blanc vanille, rouge fraise et brun chocolat. Les canapés rouges trônent comme une cerise sur un sundae. [1]

Le miroir Olivier avec sa tignasse noire surplombant le canapé rouge-orangé huit places incite aux échanges passionnés.

Christopher Guy designer, Fraser mobilier
Christopher Guy designer, Fraser Mobilier (droits réservés)

Admirez les détails de la pièce aux teintes du désert. La chaise toute timide se croise les pattes arrière.

Quant à la chaise récamier[2], on s’imagine facilement deux personnes assises face à face, les jambes allongées, à partager des secrets. Le filet d’étoiles entre les pattes arrière de la coiffeuse placée en coin rappelle le cadre du miroir Constellation. Cela peut être aussi de la récupération de matériaux.

Sur le site de Fraser mobilier d’autres décors s’offrent à vous.

Le mariage des teintes or et cuivrées de la banquette méridienne surplombée par le miroir Perles offre un agencement des plus raffinés.

Avez-vous remarqué la signature du designer sur les portes françaises? Deux poignées représentant ses initiales: un C renversé à gauche et un G à droite.

Que dire de ces fauteuils à haut dossier recourbé, taillé en biseau et encadré d’une lamelle de bois? Raffinement, esthétisme et glamour. La signature Christopher Guy.

Sources : Merci à Fraser mobilier exceptionnel de Montréal pour les photos et l’autorisation.

[1] Notre écriture a été influencée par les 33° C à l’ombre qui sévissait ces derniers jours au Québec.

[2] Lire le billet  Duchesse brisée, méridien, récamier publié le 9 juin 2012

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedInEmail this to someone