Hypothèque, maison et internet

Il y a dix ans à peine, en dehors des chroniques spécialisées, seul notre conseiller à la banque pouvait nous informer en matière d’hypothèques. Aujourd’hui, c’est renversant de voir la somme d’informations disponibles sur le net. De l’info que l’on va chercher du bout des doigts, confortablement installé chez soi à siroter un café. « Times they’re a changing », chantait Bob Dylan.

En moins de sept mois, soit depuis que j’écris pour la Capitale Vendu, j’ai découvert une dizaine de sites susceptibles de vous aider à faire un choix en matière d’emprunts hypothécaires. En voici quelques-uns.

Le site www.bmo.com/francais de la Banque de Montréal est riche en conseils de toute sortes, surtout quand vient le temps de choisir entre l’hypothèque à taux fixe ou variable. Ceux et celles qui lisent Casarazzi depuis le début peuvent en témoigner.

Pour mieux se préparer avant de se rendre à la banque, le site www.votreplanhypothecaire.ca de Genworth Financial Canada ne donne pas sa place. On se livre à un exercice de calcul qui, tout en étant amusant, nous permet de voir un plus clair dans la jungle des produits hypothécaires.

Pour mieux dormir après la contraction d’un prêt hypothécaire, le site www.schl.ca est dur à battre! En fait, je vous recommande chaudement d’y jeter un coup d’œil avant la prise de décision. Tout y est : l’assurance-prêt hypothécaire et son coût que la Société canadienne d’hypothèque et de logement calcule pour vous, les options de financement, la liste des prêteurs agréés, le calcul mensuel d’une hypothèque et une panoplie de conseils si la peur de ne pas pouvoir payer votre hypothèque un jour vous terrasse.

Dieu protecteur des consommateurs, le magazine Protégez-vous nous met en garde contre la tentation de certains individus ou institutions de nous présenter une facture dont le montant n’équivaut pas à la qualité du service offert. Il nous rappelle entre autres que « les banques ont tendance à surestimer la capacité d’emprunt hypothécaire de leurs clients. »  Info:

www.protegez-vous.ca/affaires-et-societe/prets-hypothecaires.html

Les experts de Protégez-vous reconnaissent que faire inspecter la maison que l’on veut acheter est un exercice intelligent. Par contre, la qualité des rapports de l’inspecteur laisse parfois à désirer.

ING DIRECT,  la plus importante banque en ligne au Canada, mettait en orbite l’année dernière le bulletin info-taux sur le site www.ingdirect.ca/concourshypotheque. C’est un outil supplémentaire pour ceux et celles qui sont sur le point de magasiner une hypothèque.

Il y a aussi l’Association canadienne des conseillers hypothécaires accrédités (ACCHA) à www.caamp.org, un site très professionnel, mais il faut se montrer patient car on s’adresse autant aux professionnels du marché hypothécaire qu’au consommateur. L’ACCHA publiait récemment un sondage révélant que l’hypothèque à taux fixe était la préférence de 86% des propriétaires.

En guise de complément, l’une des chroniques de Michel Girard du journal La Presse vaut vraiment le détour au site http://lapresseaffaires.cyberpresse.ca/opinions/chroniques/michel-girard/201001/20/01-940945-hypotheque-variable-ou-fixe.php

Si vous cherchez une maison, n’oubliez pas Google Street View, un outil qui vous permet d’observer une maison à distance ainsi que son environnement (rue, végétation, look du quartier) par la magie du voyage virtuel.

http://maps.google.com/help/maps/streetview/

 

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedInEmail this to someone