Hypothèque et épargne-retraite version baby boomer

Un nouveau sondage* révèle que près de la moitié des baby boomers doivent concilier remboursement hypothécaire avec épargne-retraite. Eh oui ! On parle encore des baby boomers puisque, selon l’estimation démographique de Statistique Canada, ils représentaient 30 % de la population québécoise en 2010.

Ce nouveau sondage mené par Harris-Decima pour le compte de la Banque CIBC démontre que 75 % des Canadiens âgés de 45 à 64 ans sont endettés d’une manière ou d’une autre. Et près de la moitié (46 %) considèrent que leur niveau d’endettement actuel est un obstacle à l’atteinte de leurs objectifs financiers.

Dans une étude précédente publiée par la Banque CIBC en janvier 2011, les baby boomers avaient indiqué que la planification de leur retraite constituait leur principale priorité financière pour l’année.

Cependant, selon un sondage récent de la Banque CIBC sur l’épargne, près du tiers (30 %) des baby boomers estimaient avoir été peu efficaces pour ce qui est d’épargner depuis le début de 2011. Les résultats du sondage d’aujourd’hui donnent à penser qu’une des difficultés auxquelles se heurtent les baby boomers est qu’ils doivent continuer à rembourser un prêt hypothécaire alors qu’ils sont à un âge habituellement associé à l’épargne-retraite.

« Il pourrait être particulièrement avantageux pour les baby boomers d’établir un plan financier intégré avec l’aide d’un conseiller, ce qui comprend la réévaluation de leurs stratégies pour rembourser leurs dettes, et ce, en fonction du niveau d’épargne nécessaire pour bien profiter de la retraite », commente Colette Delaney, première vice-présidente, prêts, assurance et hypothèques, marchés de détail CIBC.

Elle ajoute: « Le fait de prendre en considération vos frais d’intérêt totaux et de déterminer quelle est la meilleure façon d’affecter votre argent au remboursement de vos dettes peut vous aider à atteindre vos objectifs financiers et à jouir d’une retraite bien méritée. Les personnes qui approchent de l’âge de la retraite devraient envisager certaines stratégies simples, comme des remboursements du capital de leur prêt hypothécaire ou la mise en œuvre d’un budget qui les aidera à garder le cap sur le remboursement de la dette et l’épargne. »

Bien que certains Canadiens qui approchent de la retraite puissent envisager de vendre leur maison et de réduire leur train de vie, toute personne qui détient un prêt hypothécaire aurait avantage à reconsidérer ce prêt et le taux d’intérêt qu’elle paie actuellement.

Grâce à des taux d’intérêt bas et à des offres spéciales, même les baby-boomer qui ont presque fini de rembourser leur prêt hypothécaire pourraient avoir la possibilité d’obtenir un taux d’intérêt plus bas, ce qui leur permettrait d’affecter plus d’argent au remboursement du capital ou à l’épargne-retraite.

Source : *Communiqué presqu’intégral de la Banque CIBC sur le site de CNW (17 août 2011)

Renseignements: www.cibc.com ou Kevin Dove, premier directeur, Communications externes et relations avec les médias, 416 980-8835, ou Kevin.dove@cibc.ca

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedInEmail this to someone