Herbes aromatiques, parfum explosif et barbecue

Herbes aromatiques ISTOCKPHOTO art-de-vivre
iStockphoto

Depuis quatre ans, j’observe les allées et venues de ma copine entre le logement et la plate-bande où, chaque printemps, elle plante ses herbes aromatiques: menthe, basilic, origan, romarin, etc. Cela me laissait froid au début, mais tranquillement je commence à y prendre goût. Comme elle m’envoie régulièrement chercher des herbes, j’ai fini par les examiner, par les distinguer les unes des autres, par reconnaître leur parfum et, surtout, par les consommer. Une première pour moi.

La plate-bande n’est située qu’à une vingtaine de pieds du logement. Les beaux soirs d’été, je vais chercher les herbes, parfois vêtu d’un pyjama, parfois pieds nus. Ce n’est pas loin, mais je suppose que ce serait encore mieux si la plate-bande se trouvait sur notre balcon. Au cœur des villes en tout cas, les locataires n’ont pas tellement le choix. Les herbes aromatiques poussent sur le balcon bien souvent. Ou sur le rebord de la fenêtre.

Tout ça pour dire que si vous voulez vous initier à la culture des herbes aromatiques, ou améliorer votre technique si vous en cultivez déjà, j’ai mis la main sur un bouquin à la bibliothèque municipale. Le titre:  Aromatiques au balcon. L’auteur: Laurent Bourgeois.

Tout est bien expliqué. On y trouve de l’info sur la terre, les substrats, les engrais, le rempotage, les maladies, l’arrosage, les recommandations pour l’entretien et tout le reste. Comme le titre du livre l’indique, l’auteur se concentre surtout sur la culture au balcon ou sur le rebord de la fenêtre.

La part décorative de la culture des herbes aromatiques n’est pas à négliger. La beauté de certaines poteries en terre cuite ne nous laisse pas le choix. C’est pourquoi l’auteur fournit des idées de compositions décoratives.

La plupart des herbes aromatiques ont droit à une fiche descriptive complète: basilic, ciboulette, citronnelle sauge, romarin, coriandre, menthe, origan, lavande, persil, thym et j’en passe.

L’auteur y va de suggestions intéressantes. Exemple: l’herbe à curry, la lavande et le laurier réunis forment un trio explosif en matière d’arôme. Encore mieux si on ajoute les parfums du rosier et du (de la) diascia.

Pour initier les enfants à la culture des aromatiques, il propose les menthes marocaine et au chocolat. Elles sont faciles à cultiver, demandent peu d’entretien et dégagent un excellent parfum. Elles sont utiles pour accompagner les desserts comme les salades de fruits et les gâteaux.

De son côté, Bénédicte Boudassou nous apprend que des aromates disposés autour du barbecue offrent l’avantage d’avoir toujours sous la main de quoi assaisonner les grillades. Estragon, fenouil, laurier-sauce et thym ajoutent aussi une touche de décoration non négligeable.

Elle conseille d’attendre la fin de la matinée pour arroser les aromatiques de soleil (lavande, romarin, thym) car la chaleur stimule le taux d’huiles, essentielles dans les feuillages, écrit-elle.

Dans son bouquin, elle fournit des recettes pour la cuisine et aborde entre autres les questions suivantes: quand semer, quand planter, quand arroser. Puis, on plante aux pots ou dans les potagers? Comment mange-t-on les fleurs?

On trouve de tout sur Internet mais n’oubliez jamais que les bibliothèques municipales regorgent de livres consacrés au jardinage, au potager et aux herbes aromatiques.

Références:

Aromates, Bénédicte Boudassou, Larousse 2012, 120 pages

Aromatiques au balcon, Laurent Bourgeois, éditions Rustica, Paris 2010, 64 pages.

Photo : iStockphoto LP

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedInEmail this to someonePrint this page