iStockphoto

Hausse des ventes dans le Grand Montréal

Le marché de la revente est toujours aussi actif dans la grande région de Montréal, comme le démontrent les dernières statistiques de la Chambre immobilière du Grand Montréal (CIGM), établies sur la base de données provinciale Centris.

Le taux d’augmentation en août 2016 par rapport à août 2015 est de 13%. Cela fait 17 hausses mensuelles au cours des 18 derniers mois.

iStockphoto
iStockphoto

Daniel Dagenais, président du conseil d’administration de la CIGM : «Les conditions du marché de la revente se resserrent graduellement dans la région montréalaise. Seul le segment de la copropriété affiche encore un surplus d’inventaire, conférant un léger avantage aux acheteurs lors des négociations.»

Pour un onzième mois consécutif, le nombre de propriétés à vendre a diminué. On parle d’un recul de 13% au cours de la dernière année.

Voici d’autres statistiques rapportées textuellement. Vous noterez l’importante hausse du prix médian de l’unifamiliale, la plus forte depuis cinq ans.

Variation des ventes par secteurs

  • Des hausses musclées du nombre de transactions ont été enregistrées en août dans les secteurs de Vaudreuil-Soulanges (+24 %) et de la Rive-Sud (+18 %).
  • L’île de Montréal et la Rive-Nord ont également connu un bon mois, avec des augmentations des ventes de 13 % et 12 % respectivement.
  • Les ventes se sont toutefois légèrement repliées (-2 %) à Laval pour un troisième mois consécutif.

Statistiques par catégories de propriétés

  • Toutes les catégories de propriétés ont participé à la croissance des ventes en août, à hauteur de 15 % pour la copropriété, de 12 % pour l’unifamiliale et de 10 % pour le plex de 2 à 5 logements.

Au chapitre des prix

  • À l’échelle de la RMR, le prix médian des unifamiliales a progressé de 6 % par rapport à août 2015, pour s’établir à 307 250 $. Il s’agit de la plus forte hausse en tout près de cinq ans.
  • La moitié des copropriétés se sont transigées à un prix supérieur à 250 000 $, ce qui correspond à une augmentation de 4 % sur un an du prix médian.
  • Finalement, pour un deuxième mois consécutif, le prix médian des plex de 2 à 5 logements (459 000 $) a fait du surplace.

Photo: istock.com

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedInEmail this to someone