iStock

Géothermie dans les ruelles de Montréal

Nous vous avons parlé dernièrement de géothermie, un principe qui consiste à pomper la chaleur du sous-sol à des fins de chauffage domestique et, l’été, à rafraîchir la maison grâce à un système de climatisation naturelle. Solution coûteuse, mais prometteuse.

Un groupe de citoyens de l’arrondissement de Rosemont-La Petite-Patrie, qui s’est donné la vocation de transformer les ruelles du quartier en ruelles vertes, se prépare à pratiquer la géothermie, mais à petite échelle.

L’administration de l’arrondissement, situé à Montréal, a accordé un soutien financier de 10 000$ à Solon, organisme sans but lucratif créé par des résidants de l’arrondissement, «pour étudier la faisabilité du développement d’un réseau de chaleur dans les ruelles pouvant éventuellement servir au chauffage résidentiel», lit-on dans le communiqué de presse émis en avril dernier.

Si le projet se concrétise… …on creusera le sol de la ruelle pour y insérer un système de tuyauterie à eau chaude capable de chauffer les résidences branchées au réseau. Si le résultat se révèle positif, on imagine à peine les répercussions du programme, appelé Celsius, quand on sait que Montréal compte des centaines et des centaines de ruelles sur son territoire. Pour des milliers de citoyens, cela représenta une baisse de la facture du coût de chauffage.

«Le partenariat de l’Arrondissement et de Solon conduira au dépôt d’une demande officielle de financement de l’étude de faisabilité auprès de la FCM qui s’est montrée intéressée par le projet, lit-on dans le communiqué de presse. Selon le directeur général de Solon, la contribution des fonds publics permettra de réaliser une étude qu’il évalue à 100 000 $.»

Les organismes Chantier de l’économie sociale et Coop Carbone, et l’école Polytechnique Montréal ont, d’une façon ou d’une autre, contribué au lancement du projet.

Même les ruelles de Montréal risquent de contribuer à l’effort planétaire contre l’accélération du réchauffement climatique.

Photo: istock.com

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedInEmail this to someone