La génération Y est exigeante

iStock
iStock

Connaissez-vous la devise de vie YOLO? Cela veut dire You only live once, ce qui se traduit en français par «On ne vit qu’une fois.» Il semblerait que la génération Y aurait fait sienne cette devise de vie et cela se reflète dans ses choix en matière d’achat de propriété.

Selon un sondage de la TD, les membres de la génération Y essaient d’éviter les compromis dans la mesure où ils vont faire beaucoup d’efforts pour obtenir ce qu’ils veulent. Et ils en tirent une grande fierté.

Voici les grandes lignes du sondage rapportées textuellement.

-Près de la moitié des membres de la génération Y sondés qui se déplacent pour se rendre au travail (48 %) disent qu’ils seraient prêts à payer une maison plus cher pour se rapprocher du boulot selon les résultats du nouveau sondage de la TD. En comparaison, seulement 34 % de l’ensemble des Canadiens feraient ce choix.

-La plupart des membres de la génération Y ne feraient pas de compromis à l’achat d’une nouvelle propriété, et l’avouent sans gêne. Par exemple, la majorité de ceux qui ont été sondés, soit 80 %, affirme que le temps de transport pour se rendre au travail est LE critère essentiel pour l’achat d’une maison.

-Les membres de la génération Y, souvent considérés comme de bons vivants, n’hésitent pas à investir pour réduire le temps de transport, puisque les activités sociales et les divertissements qu’on trouve en ville en font un fort pôle d’attraction. Selon le sondage, les jeunes Canadiens n’ont pas tendance à :

  • Emménager dans une propriété plus petite que prévu (68 %)
  • Sacrifier la commodité, par exemple l’accès pratique à des magasins et à des services (81 %)
  • Faire un compromis sur leur quartier préféré (80 %)
  • Renoncer à avoir une voiture ou une deuxième voiture (89 %)

Voilà des données intéressantes pour tout courtier immobilier.

Photo: istock.com

 

 

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedInEmail this to someone