iStock

La génération Y veut des maisons

Tandis que les fabricants d’auto se montrent inquiets face au peu d’empressement des membres de la génération Y à acheter un véhicule, l’industrie de l’immobilier sera heureuse d’apprendre que, comme les boomers, les membres de la génération Y veulent devenir propriétaires.

C’est du moins ce qu’il ressort d’un sondage mené par la Banque CIBC les 14 et 15 mars derniers auprès de 1517 adultes, choisis au hasard au Canada.

Dans l’ensemble, 85% des répondants trouvent important de posséder sa propre maison. Or, le taux chez les membres de la génération Y, ou génération millénaire, est de 86%. Pour le moment par contre, le rêve est encore loin de la réalité puisque 42% sont locataires et 21% vivent chez leurs parents.

Rappelons que les membres de la génération Y sont nés, grosso modo, entre 1980 et 2000.

Barry Gollom, vice-président, prêts et hypothèques CIBC: «L’idée selon laquelle les jeunes ne veulent pas posséder leur propre foyer est un mythe. D’après notre sondage, la génération du millénaire accorde autant d’importance à l’accession à la propriété que les Canadiens des autres groupes, selon L’accession à la propriété est un jalon important pour beaucoup de gens, et cela n’a pas changé même s’il est de plus en plus difficile de pénétrer le marché.»

iStockphoto LP
iStockphoto LP

Pour les Canadiens en général, soit une proportion de 63%, posséder sa maison est une priorité car elle permet d’épargner en vue de la retraite. Chez les membres de la génération Y, c’est la liberté que fait miroiter le titre de propriétaire qui trouve grâce à leurs yeux, du moins dans une proportion de 59%.

Peu avant le dévoilement des résultats du sondage de CIBC, un sondage mené cette fois par TD Canada Trust indiquait que les membres de la génération Y étaient à court d’argent et ne prenaient pas suffisamment de vacances. Parmi les Québécois consultés, 37 % des membres de la génération millénaire ont avoué tourner le dos à la totalité des vacances qu’ils sont en droit de prendre.

Le sondage a été mené TD auprès de 1 001 Canadiens, dont 236 Québécois, âgés de 18 ans ou plus, entre le 29 janvier et le 2 février 2016.

Photo istock.com

 

 

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedInEmail this to someone