Un four à micro-ondes de 300 kilos

Four Micro-ondes ISTOCKPHOTO Art de vivre
iStockphoto

C’est un livre à lire en famille, un dimanche matin autour de la table, pour mettre de l’ambiance un jour de pluie ou démarrer une journée qui s’annonce affolante avec son ciel bleu et son soleil sauvage.

Ou encore pour distraire les invités au milieu d’une soirée riche en échanges, en bons plats et en plaisanteries savoureuses lorsque tout le monde a besoin d’une pause pour reprendre son souffle.

Le bouquin Les 100 inventions les plus marquantes n’a pas la prétention de passer à travers toutes les inventions de l’humanité, mais l’auteur Jérémy Stan a retenu entre autres celles des objets que l’on côtoie dans la vie de tous les jours, comme le réfrigérateur ou le miroir.

L’histoire de chaque objet, appareil ou machine tient dans une seule page. C’est donc un livre pratique et facile d’accès. Et on apprend un tas de choses!

On sait que les premiers ordinateurs étaient immenses. J’ai vu dans un journal étudiant la photo de celui de l’Université de Sherbrooke. E-N-O-R-M-E! C’est presque incroyable! De mémoire, on appelle l’ordinateur primitif le mammouth. Les gens étaient tout petits à côté.

Dans le livre de Jérémy Stan, on apprend que le premier four à micro-ondes pesait 300 kilos. C’est le poids d’un gorille une fois adulte. Le four date de 1953. L’appareil a été découvert tout à fait par hasard. Le chercheur travaillait sur le radar lorsque, un beau jour, il a trouvé une barre de chocolat fondue au fond de sa poche. Suivirent des expériences sur le pop corn, les œufs et autres aliments. Le premier four à micro-ondes à entrer dans une cuisine date de 1965.

Évidemment, par respect pour l’auteur, on n’ira pas vous dévoiler les secrets de chacune de ces quelque 100 inventions. Mais juste pour exciter votre curiosité, saviez-vous que le verrou est le plus ancien système de fermeture sécurisée des portes et des fenêtres? Que Paris est la première ville à avoir accueilli l’asphalte et le béton armé? Que l’un des ancêtres de l’aspirateur servait à enlever les miettes sur les sièges des trains?

En dehors de l’immobilier et de l’habitation, l’auteur aborde le vin, les lunettes, le thermomètre, le revolver, la calculatrice, le code morse, la fermeture à glissière, l’aspirine, le téléviseur la bande Velcro, le GPS, le chewing-gum, le code-barres et bien d’autres encore.

Même l’origine du célèbre bikini est racontée! Non, je ne vous dirai rien, mais l’histoire est vraiment surprenante. Non, inutile d’insister. Je ne parlerai pas. Même pas sous la torture.

Je le répète: c’est un bouquin à lire en famille ou entre invités. Sinon on le laisse traîner dans la salle de bain, près de la toilette.

Référence : Les 100 inventions les plus marquantes, Jérémy Stan, Éditions ESI, Paris, 2012, 225 pages

Photo :  Istockphoto LP (four à micro-ondes moderne)

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedInEmail this to someone