Feu feu joli feu

Source : HomeDepot.ca

«Feu, feu, joli feu, ton ardeur nous réjouit…», chantions-nous enfants autour du feu. Le réconfort d’un feu de camp ou d’un feu de foyer a inspiré plusieurs auteurs depuis la nuit des temps. Un autre exemple plus poétique provient du proverbe turc : «Le coin du feu est le parterre de tulipes d’un jour d’hiver.» (Proverbe turc.)[1]Avec les alertes au smog ces dernières années, il y a de moins en moins de feux sous les étoiles ou dans l’antre de notre cheminée, surtout dans les grandes villes. Mais l’agréable sensation est toujours recherchée.

Dans le nouveau condo d’une amie dans les Laurentides, c’est un foyer électrique en coin qui nous accueille. Au début, on se moquait bien de cette image artificielle. Puis, on se surprend à «l’allumer». Comme s’il manquait quelque chose lorsqu’il est éteint. L’avantage est qu’il crée une ambiance chaleureuse et qu’il réchauffe la pièce. On a même le choix avec ou sans chaleur. De plus, il permet d’y poser l’écran de télévision. Il est plus beau que les plinthes électriques, avouez!

Autre avantage : les modèles électriques s’installent facilement. Pas de cheminée à faire passer dans les murs ou les plafonds.

Le modèle sur pattes en fer forgé et acier se marie au style campagnard. Pour un look contemporain ou pour les espaces exigus, le modèle mural au plasma en acier inox est idéal. Il se fixe sur un simple mur avec un support ou sur les montants de cloisons sèches et ce, sans appui sur le plancher. Comme la chaleur monte vers le plafond, vous n’avez pas intérêt à le mettre trop haut. À moins qu’un système de ventilation repousse la chaleur vers le sol comme cela a été expliqué dans le billet «Ventilateur de plafond : d’hier à aujourd’hui» du 5 août dernier.

Saviez-vous que le lit de braise est interchangeable? Bûches traditionnelles aux tisons ardents avec pierres de rivière, à vous de choisir. Je ne sais pas si vous préférez les tisons de cristaux, mais ils fascinent le regard de plus d’un.

Une télécommande et le thermostat intégré permettent un meilleur contrôle de la chaleur ambiante.

Dernier avantage : lorsque vous quittez votre appartement ou votre condo, vous l’apportez avec vous.

Son plus grand défaut, qu’il partage avec ses cousines électriques, est  qu’il est nul en cas de panne. On ajoute alors un foyer au gaz dans la pièce principale. Nous en parlerons dans un prochain billet.

Source d’information :

http://www.homedepot.ca/webapp/wcs/stores/servlet/DisplayTemplate?storeId=10051&catalogId=10051&langId=-16&display=buying_electric-fireplaces


[1] Maloux, M. (1988). Dictionnaire des proverbes, sentences et maximes. Références Larousse.

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedInEmail this to someone