Êtes-vous prêts à partir immédiatement?

Rama, Wikipedia
Trousse de survie. Photo de Rama, Wikipedia

Les médias regorgent d’exemples de situations où les gens ont dû quitter la maison en toute urgence, soit pour sauver leur peau ou celle des autres. Sans oublier la vie de leurs animaux de compagnie. Bien que moins dramatiques, il y a aussi les pannes d’électricité prolongées.

Avez-vous votre trousse de survie au cas où ?

Tout le monde connaît les éléments d’une trousse de survie pour nous, les humains. Qu’en est-il de la trousse pour nos amis à quatre pattes qui dorment dans notre maison?

Le Site Pet Poison Helpline recommande, outre la trousse de base, les éléments suivants :

  1. Peroxyde hydrogéné 3 % pour nettoyer les plaies ou faire vomir. Sans oublier une cuillère pour mesurer la bonne dose et une seringue buccale ou un sac de pâtissier pour donner la dose.
  2. Savon liquide à vaisselle pour nettoyer de possibles produits chimiques ou toxines.
  3. Gants jetables pour garder vos mains propres et éviter une contamination.
  4. Onguent triple antibiotique sans autres ingrédients *Ne pas utiliser avec les chats!
  5. Vitamine E en huile.
  6. Diphenhydramine en comprimés de 25 mg sans autres ingrédients.
  7. Solution saline pour les yeux.
  8. Bouteille d’eau avec des aliments en conserve qui s’ouvre sans outil et dont votre animal raffole (thon dans l’eau, bouillon, etc.). L’eau et le jus des aliments serviront à rincer la bouche et la langue de votre animal des produits toxiques.
  9. Solution sucrée d’électrolyte.
  10. Sirop de maïs.
  11. Huile végétale.
  12. Litière à chat.

Il ne suffit pas d’avoir une trousse à notre portée. Encore faut-il savoir quand et comment utiliser le matériel si on ne veut pas causer davantage de tort. Votre vétérinaire et Pet Poison Helpline peuvent vous guider à ce sujet. Ayez en tout temps sous la main les coordonnées de ces sources d’information en version électronique et papier.

Ah oui! Ne faites pas comme moi la semaine dernière. J’ai eu besoin d’un onguent pour ma puce qui s’était coupée, mais il était périmé depuis 2004.  Autre gaffe :  j’ai aidé un vieillard qui saignait abondamment du nez avec les gants troués d’un automobiliste. Assurez-vous que les éléments de votre trousse soient toujours utilisables. Vérifiez les dates d’expiration et leur fonctionnement puis remplacez-les au besoin.

Finalement, si votre chien ressemble à un certain Copper de mon entourage qui flaire la moindre odeur de bouffe et qui adore déchiqueter tout ce qui le sépare de la dite bouffe – que vous soyez dans la maison ou non – nettoyez et fermez bien tous les éléments de la trousse et cachez-la hors de la portée de votre chien.

Source : Merci à Pet Poison Helpline

Autre lien utile : Croix-Rouge canadienne

Photo de Rama sur Wikipedia CC

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedInEmail this to someone