iStock

Une éolienne domestique juste pour vous

Les grands vents de l’automne secouent nos fenêtres. Prêtons l’oreille et réfléchissons un peu. Quelle énergie! Ou plutôt: Quelle énergie gaspillée!

Les éoliennes ont le vent dans les voiles sur les grandes surfaces comme les champs et les parcs communautaires urbains. Mais savez-vous que vous pouvez faire construire une éolienne domestique dans votre cour et réduire ainsi vos factures d’électricité?

D’ailleurs, les travaux sont couverts par le programme de crédit d’impôt RénoVert du gouvernement du Québec. Si votre propriété répond aux différents critères du programme, de l’argent neuf vous attend.

Plusieurs propriétaires au Québec se sont déjà dotés d’une éolienne domestique pour alimenter leur chalet ou résidence secondaire. Par contre, que vous habitiez en lieu urbain ou rural, nous vous conseillons de communiquer avec les autorités municipales pour connaître les différents règlements concernant les éoliennes domestiques.

L’organisme de référence Écohabitation propose différents cours et ateliers aux propriétaires qui songent à se doter d’une petite éolienne. Comme le précisent les experts sur le site web de l’organisme, pour produire sa propre électricité éolienne, il faut savoir «estimer les besoins, connaître et choisir les équipements, évaluer leur dimensionnement, connaître les étapes de montage et d’installation des systèmes.»

C’est un nouvel univers qui s’ouvre à vous. Vous assimilerez de nouvelles connaissances sur l’art de manipuler les instruments de mesure du vent, sur l’entretien de l’éolienne et sur les notions de calcul en électricité.

Éolienne à axe vertical. iStock
Éolienne à axe vertical. iStock

Le coût d’une petite éolienne est de 3000$ environ. Les grandes? Jusqu’à 25 000$. Est-ce rentable? Pour le moment, non. L’énergie éolienne est davantage une source d’appoint. Son électricité n’alimente pas toute la propriété. De plus, le tarif d’Hydro-Québec, quoi qu’on en dise, est trop concurrentiel pour le moment.

La plupart des propriétaires qui se convertissent à l’énergie éolienne le font par conviction environnementale ou parce que leur propriété est située trop loin du réseau d’Hydro-Québec.

Par contre, les observateurs ont la conviction que les éoliennes se vendront comme des petits pains chauds au moment où le tarif d’Hydro-Québec augmentera à nouveau et que le prix de l’éolienne domestique amorcera sa courbe vers le bas. Les plus optimistes croient que ce sera dans deux ou trois ans. Cela vous donne le temps d’y penser et de suivre les cours chez Écohabitation.

En attendant, vous pouvez choisir votre forme d’éolienne, car aujourd’hui, elles se font plus esthétiques. Certaines ont même pris la forme d’un arbre. Google image regorge d’exemples.

Photo : istock.com

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedInEmail this to someone